Les violations de la trêve en Syrie ont baissé de 10 fois avec la police militaire russe

© Sputnik . Dmitry Vinogradov / Aller dans la banque de photosСовместные российско-сирийские учения в Тартусе
Совместные российско-сирийские учения в Тартусе - Sputnik France
Près d’un mois après le déploiement des policiers militaires dans les zones de sécurité en Syrie, l'armée russe dresse un premier bilan.

Le nombre de violations de la trêve a diminué de dix fois suite au déploiement de la police militaire russe dans les zones de désescalade en Syrie, a fait savoir ce vendredi le commandant des troupes russes en Syrie, Sergueï Sourovikine.

«Avec le déploiement de détachements de la police militaire, le nombre de violations du cessez-le-feu a baissé de 20 ou 30 à 3 ou 4 par jour», a-t-il indiqué prenant la parole lors du Forum Armée-2017.

Russian serviceman establishing communication at the command house during the large-scale strategic exercises - Sputnik France
L’armée russe a testé un nouveau mode de communication codée en Syrie
La Russie et la Syrie se sont mis d'accord sur le déploiement de la police militaire russe dans les zones de désescalade en vue de garantir la sécurité des civils. Après la Ghouta orientale et une autre zone dans le sud-est, les policiers militaires russes se sont attelés début août à leur mission aux postes de contrôle et de surveillance situés près de la ligne de désescalade dans la province syrienne d'Homs.

Actuellement, trois zones de désescalade existent en Syrie: l'une au nord de la ville d'Homs, la deuxième dans la Ghouta orientale et la troisième à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

Le cessez-le-feu en vigueur dans les zones de désescalade ne concerne pas les groupes terroristes Front al-Nosra et Daech.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала