Les Américains effrayés par la stratégie de survie des fourmis

La tempête tropicale Harvey qui s'est abattue sur le Texas la semaine dernière a contribué à renforcer l'union des fourmis de feu qui refusent de mourir noyées. Les Texans qui ont eu l'occasion d'observer leur stratégie de survie n'en reviennent pas.

Accompagné de vents violents et de pluies torrentielles, Harvey a causé de graves inondations et a contraint des milliers de Texans à évacuer leurs maisons. Ces pluies diluviennes ont frappé non seulement les habitants, mais aussi la faune locale, rappelant aux fourmis que l'union fait la force.

Regardez, les gars. Les fourmis sont à quelques pas de la maison.

Ces insectes, qui ne peuvent vivre qu'au sein de colonies, ont été repérés par de nombreux habitants de la région alors qu'ils avaient formé des «radeaux vivants» et des «îles» pour survivre.

C'est une masse flottante de fourmis de feu et ça m'a réussi.

Selon une étude du Georgia Institute of Technology, les fourmis de feu s'accrochent entre elles par leurs impressionnantes mandibules pour former en l'espace d'une petite minute un radeau qui flotte aisément grâce aux fines bulles d'air recouvrant le corps des insectes.

La reine, ainsi que les œufs et les larves qu'il a été possible de sauver, sont placés à «l'étage supérieur» et voyagent en toute sécurité jusqu'à ce que le radeau atteigne la terre ferme. Le périple peut durer plusieurs semaines.

Les fourmis de feu forment une île protectrice alors qu'elles flottent.

Un chien - Sputnik France
Après s'être bien «préparé» à l'ouragan, ce chien est devenu un héros au Texas
De loin, on pourrait croire à un amoncellement de copeaux de bois. Mais à y regarder de plus près, c'est un radeau vivant grouillant de fourmis, constate le site Mashable. C'est ainsi que depuis quelques jours, les habitants du Texas postent et relatent sur la Toile non seulement des vidéos et des informations sur les dégâts causés par la tempête, mais également des images de ces colonies flottantes qui parfois ont même été prises pour des informations mensongères.

Seule ombre au tableau: cette espèce a la réputation d'être très agressive. Les spécialistes conseillent de se tenir à bonne distance de ces radeaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала