Zapad 2017: Moscou réfute les affirmations de Berlin sur le nombre de militaires russes

La Russie a nié la déclaration du ministre allemand de la Défense, Ursula von der Leyen, selon laquelle près de 100.000 militaires russes prendraient part à l’exercice stratégique conjoint Zapad 2017 des forces russes et biélorusses.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a démenti les affirmations du ministère allemand de la Défense concernant le grand nombre de soldats russes censés participer aux exercices conjoints Zapad 2017, organisés par la Russie et la Biélorussie.

«Nous sommes étonnés des déclarations du ministre allemand de la Défense, Ursula von der Leyen, qui manipule publiquement les chiffres en avançant que 100.000 militaires russes auraient été associés à l'exercice Zapad 2017, et en affirmant que ces exercices seraient une menace pour l'Europe», a-t-il affirmé.

M. Konachenkov a également précisé que la Russie et la Biélorussie avaient fourni à l'Allemagne, en temps opportuns, des informations complètes sur la conception, la nature purement défensive et le nombre réel des militaires impliqués dans les manœuvres Zapad 2017.

Des exercices militaires conjoints  Russie-Biélorussie - Sputnik France
Pourquoi l’Otan est-elle si préoccupée par les exercices Zapad 2017?
Il a également rappelé que lors d'une rencontre à Bakou, le chef d'État-major des forces armées russes Valeri Guerassimov avait informé le chef du Comité militaire de l'Otan, le général tchèque Petr Pavel, que les manœuvres conjointes avec la Biélorussie étaient planifiées de longue date et qu'elles ne visaient aucun pays tiers.

«Il est difficile d'imaginer que les collègues d'Ursula von der Leyen de l'Otan, des autres structures allemandes concernées ou que ses propres subordonnés induisent délibérément le ministre allemand de la Défense en erreur. Il est beaucoup plus aisé de croire le contraire», a conclu M. Konachenkov.

Un certain nombre des pays membres de l'Otan ont auparavant exprimé leur profonde préoccupation face aux manœuvres militaires baptisées Zapad 2017, qui débuteront à la mi-septembre. Le ministère russe de la Défense a de son côté indiqué que les manœuvres organisées par la Russie et la Biélorussie seraient purement défensives. Les hypothèses de certains médias prétendant que l'exercice vise à aménager «une tête de pont pour l'occupation» de la Lituanie, de la Pologne ou de l'Ukraine sont fallacieuses, a-t-il souligné.

L'exercice stratégique conjoint Zapad 2017 des forces russes et biélorusses se déroulera du 14 au 20 septembre dans les deux pays. Le ministère russe de la Défense a précédemment annoncé que les manœuvres rassembleraient quelque 12.700 militaires, dont 5.500 russes, 70 avions et hélicoptères, jusqu'à 680 véhicules de combat, y compris 250 chars, environ 200 pièces d'artillerie, de mortiers et de lance-roquettes multiples, ainsi qu'une dizaine de navires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала