Arrière-goût amer: les fabricants de thé pu-erh en colère après un article critique

CC0 / Pixabay / Le thé
Le thé - Sputnik France
Les producteurs de thé post-fermenté pu-erh, dans la province chinoise du Yunnan, ont l’intention de saisir la justice pour un article de l’activiste et bloggeur Fang Shimin, connu sous son nom d’auteur Fang Zhouzi, fustigeant cette boisson.

L'article écrit par l'activiste et bloggeur chinois Fang Shimin, connu sous son nom d'auteur Fang Zhouzi, affirmant que la consommation de thé post-fermenté pu-erh est capable de provoquer de graves maladies, pourrait faire l'objet d'une plainte de la part des fabricants de cette boisson, signale le site Yunnan Van. Le montant total de la compensation financière demandée pourrait s'élever à près de six millions de yuans (770.000 EUR).

Café - Sputnik France
Le café est plus utile pour la santé que le thé
Fang Shimin est un biochimiste et activiste connu en Chine pour ses déclarations contre les escroqueries dans différents domaines. Dans un article intitulé «Le thé prévient-il ou génère-t-il le cancer?», le bloggeur a remarqué que la boisson pourrait avoir un effet cancérigène.

L'Association des fabricants de pu-erh de la province chinoise du Yunnan estime que de telles allégations sont infondées, qu'elles ont considérablement nui à sa réputation et qu'elles sont capables de faire chuter les ventes. Les producteurs du thé en question demandent que l'activiste supprime son article, s'excuse publiquement et paie une compensation aux agriculteurs de la province.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала