Des contre-attaques visant l'armée syrienne depuis des zones tenues par l'opposition

© Sputnik . Mikhail Alaeddine / Aller dans la banque de photosLes troupes de l'armée syrienne
Les troupes de l'armée syrienne - Sputnik France
Les contre-attaques les plus importantes visant les troupes de l'armée syrienne sont effectuées depuis des zones où se trouvent des groupes d'opposition et des unités des forces spéciales américaines, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Мирная жизнь Дэйр-эз-Зора - Sputnik France
L’hospitalité syrienne renaît à Deir-ez-Zor après trois ans de famine
Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a déclaré aux journalistes que d'après les rapports des commandants syriens se trouvant en première ligne, les contre-attaques les plus importantes et les tirs nourris contre les troupes syriennes dans la ville de Deir ez-Zor sont enregistrés depuis le nord, où sont concentrées les forces d'opposition.

Il a fait savoir que l'armée gouvernementale syrienne, appuyée par l'aviation militaire russe, avait délogé les extrémistes de Daech d'une zone de 60 km2 sur la rive gauche de l'Euphrate. Cependant, la situation a été compliquée par certains facteurs.

«Les contre-attaques les plus importantes et les tirs nourris contre les troupes syriennes dans la ville de Deir ez-Zor sont enregistrés depuis le nord. Depuis notamment les zones où se trouvent les formations des Forces démocratiques syriennes, ainsi que des unités des forces d'opérations spéciales américaines qui, au lieu de libérer Raqqa, prétendent "accorder" à ces combattants "une aide humanitaire" (je cite CNN). Il ne faut pas avoir de grandes connaissances militaires pour remarquer une régularité dans toutes ces "coïncidences"», a déclaré M. Konachenkov.

Deir ez-Zor - Sputnik France
L’Onu reprend ses livraisons d’aide humanitaire à Deir ez-Zor par la route
Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans sa partie nord. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été brisé quatre jours plus tard par des unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Grâce au soutien de l'aviation et de l'artillerie, l'armée est parvenue à reprendre plusieurs hauteurs, mettre hors d'usage des équipements des terroristes de Daech et détruire certaines de leurs positions fortifiées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала