Moscou à la BBC: «il ne faut pas confondre la réalité avec des stéréotypes russophobes»

© AFP 2022 Carl CourtA BBC logo is pictured on a television screen inside the BBC's New Broadcasting House office in central London, on November 12, 2012.
A BBC logo is pictured on a television screen inside the BBC's New Broadcasting House office in central London, on November 12, 2012. - Sputnik Afrique
Le ministère russe des Affaires étrangères a commenté un épisode du documentaire «la Russie avec Simon Reeve», diffusé récemment par la BBC, où le journaliste accusait les Forces de l'ordre russes d'avoir poursuivi son équipe. Selon le ministère, il s'agit de «clichés politiques et de déclarations odieuses» qui n'ont rien de commun avec la réalité.

BBC - Sputnik Afrique
Drapeau russe pour illustrer un article sur le terrorisme? La BBC s’explique
La diplomatie russe a critiqué l'équipe du documentaire de la BBC «la Russie avec Simon Reeve» qui, lors du tournage en Extrême-Orient russe, ne respectait pas la législation locale et a accusé les Forces de l'ordre «de poursuites et d'arrestations».

«Le correspondant de la BBC pose une question éternelle et banale chez tous les médias mainstream: "Si on traite les journalistes étrangers comme ça, comment vivent les gens ordinaires en Russie?" Nous répondons: les citoyens russes en général et les journalistes en particulier vivent et travaillent bien, s'ils n'oublient pas la nécessité de respecter la législation de la Fédération de Russie», indique le communique du ministère.

Le ministère a rappelé que l'opérateur de l'équipe n'avait pas reçu d'accréditation pour le tournage sur le territoire de la Russie. De plus, il a lancé à deux reprises un drone sans avoir les autorisations nécessaires, ce pour quoi il a été condamné à une amende. En outre l'équipe voulait tourner dans des zones à haut risque, comme celle d'un fleuve en crue dont l'accès était limité.

Les fans de football russes - Sputnik Afrique
«Le film de la BBC sur les fans russes fausse la réalité»

«Si ces cas sont appelés des "poursuites", une question s'impose: ces correspondants respectent-ils les lois et les exigences légitimes des autorités de leur pays? Et si non, restent-ils impunis? Il ne faut pas confondre la réalité avec des stéréotypes russophobes», a résumé le ministre.

Depuis le mois de février, le ministère russe des Affaires étrangères a lancé sur son site une rubrique spéciale destinée aux fausses nouvelles sur la Russie colportées par les médias étrangers. Le documentaire en question y figure désormais en bonne place.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала