Washington «a une nouvelle fois gravement violé» le droit international

© AP Photo / Pablo Martinez MonsivaisMaison-Blanche
Maison-Blanche - Sputnik Afrique
La partie américaine a saisi les documents conservés dans le consulat général russe à San Francisco, avant de les remettre à la partie russe. Moscou l’accuse de violation des normes du droit international.

Les États-Unis ont rendu à l'ambassade russe à Washington les archives du consulat de Russie de San Francisco fermé par le gouvernement américain, lit-on dans un communiqué de la mission diplomatique.

Serguei Lavrov - Sputnik Afrique
Biens saisis aux USA: «La Russie se réserve le droit de lancer des poursuites judiciaires»
«Les autorités américaines ne nous ont pas donné accès au Consulat général de Russie à San Francisco, fermé suite à leur décision depuis le 2 septembre, afin d'évacuer les archives. Au lieu de cela, ils ont emballé eux-mêmes les archives et les ont transférées à Washington. Cela a été fait malgré les nombreuses protestations du ministère russe des Affaires étrangères et de l'ambassade», indique le texte.

Les archives et les documents consulaires sont «intouchables à tout moment et partout où ils peuvent se trouver». «Par ses actes, la partie américaine a une nouvelle fois gravement violé les articles correspondants de la Convention de Vienne sur les relations consulaires et de la convention consulaire bilatérale», souligne l'ambassade.

Consulat russe à San Francisco - Sputnik Afrique
La Russie se réserve le droit de réagir à l’irruption d’agents US dans son consulat
Une telle attitude méprisante de Washington à l'égard du droit international, de nos missions et propriétés diplomatiques et consulaires a ouvert la voie à des actions similaires à l'égard des missions américaines en Russie. Selon le principe de réciprocité, qui est une pierre angulaire des relations diplomatiques, lit-on encore dans le communiqué.

Début septembre, le consulat général russe à San Francisco et les représentations commerciales russes à Washington et à New York ont été fermés. Le problème des biens diplomatiques russes n'est pas encore réglé, selon le consul général de Russie à New York, Sergueï Ovsiannikov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала