Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Conflit autour de la Corée du Nord, «une affaire pour le lobby des armes US»

© AP Photo / Ahn Young-joonA TV screen shows pictures of U.S. President-elect Donald Trump, right, and North Korean leader Kim Jong Un, at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Thursday, Nov. 10, 2016
A TV screen shows pictures of U.S. President-elect Donald Trump, right, and North Korean leader Kim Jong Un, at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Thursday, Nov. 10, 2016 - Sputnik France
S'abonner
Seule la voie diplomatique pourrait persuader la Corée du Nord de renoncer à ses essais nucléaires et tirs de missiles, estime un député russe. Cependant, certains milieux aux USA, comme le lobby des armes, sont intéressés par le maintien des tensions.

Corée du Nord - Sputnik France
Trump: «les États-Unis ne toléreront plus le comportement de la Corée du Nord»
Le dossier nord-coréen ne pourra pas être réglé par des pressions, toutefois certains milieux américains sont intéressés par la vente d’armes au Japon, a estimé dans un commentaire à Sputnik Alexeï Tchepa, député de la chambre basse du parlement russe.

Commentant la déclaration du Premier ministre nippon Shinzo Abe qui avait fait savoir que Tokyo et Washington avaient convenu d’exercer un maximum de pressions sur la Corée du Nord pour la forcer à renoncer à son programme nucléaire, le parlementaire russe a fait remarquer que cela ne donnerait aucun résultat:

«Il faut dialoguer et proposer des conditions. Je suis absolument persuadé qu’ils accepteront», a-t-il expliqué soulignant que le langage des menaces n’apporterait pas de résultats et que la Corée du Nord poursuivrait ses tests.

«Soit on se met d’accord, soit on continue à essayer de brandir les armes, augmentant ainsi la menace», a indiqué M.Tchepa.

Tokyo - Sputnik France
Achat d’armes aux USA anti Corée du Nord: le Japon «violera le droit international»
Et d’expliquer qu’un grand nombre d’armes américaines était concentré autour de la Corée du Nord, notamment en Corée du Sud et au Japon. Or, ces armes peuvent représenter une menace pour la Russie.

En référence à la déclaration de Donald Trump qui avait laissé entendre lors de son déplacement au Japon que Tokyo serait capable d’intercepter des missiles nord-coréens, s’il se procure des armements neufs aux États-Unis, le député a rappelé que le conflit autour de la péninsule de Corée pouvait faire le jeu de certains Américains. «Certes, c’est une affaire pour le lobby des armes», a-t-il conclu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала