Les médias révèlent comment le tireur du Texas se serait procuré des armes

© REUTERS / Nick Wagnerla First Baptist Church de Sutherland Spring
la First Baptist Church de Sutherland Spring - Sputnik France
L'ex- soldat de l'US Air Force, Devin Kelly, qui a abattu 26 personnes dans une église du Texas, aurait dû figurer sur la liste des personnes à qui il est interdit d'acheter des armes. Cependant, en raison de la négligence de son ancien commandement militaire, Kelly n’a pas été ajouté à cette liste.

Devin Patrick Kelley, jugé pour violences conjugales, n'aurait pas dû pouvoir acquérir d'armes, mais l'US Air Force n'avait pas informé le FBI de la condamnation du tireur qui a ôté la vie à 26 personnes dans une église du Texas dimanche, indique le Washington Post.

«Le délit de violence conjugale de Kelley n'a pas été inscrit au registre du Centre national d'information criminelle (NCIC)», a indiqué lundi soir l'armée de l'air américaine, en précisant avoir ouvert une enquête.

L'ex-caporal, jugé par une cour martiale en 2012 pour violences contre son épouse et l'enfant de cette dernière, avait été condamné à 12 mois de détention avant d'être dégradé au rang de simple soldat et d'être exclu de l'armée.

State troopers patrol at the entrance to the First Baptist Church (back) after a mass shooting that killed 26 people in Sutherland Springs, Texas on November 6, 2017 - Sputnik France
Fusillade dans une église au Texas: la police apporte de nouvelles informations
Le Pentagone est normalement tenu de communiquer au FBI toute condamnation par une cour martiale, pour son ajout dans les registres du NCIC. Selon la loi fédérale, comme l'indique l'AFP, l'ancien caporal reconverti en agent de sécurité n'avait donc pas le droit d'acheter ou de posséder une arme à feu, a rappelé l'armée de l'air américaine.

Selon CNN, il s'était procuré l'arme en avril 2016, dans un magasin Academy Sports & Outdoors, à San Antonio. Il avait alors affirmé qu'il n'avait pas d'antécédents criminels l'empêchant d'acheter une arme.

Dimanche, armé d'un fusil semi-automatique AR-15, il a choisi la First Baptist Church de Sutherland Springs, petite bourgade texane à l'est de San Antonio, pour perpétrer l'une des pires fusillades de l'histoire contemporaine des États-Unis.

fusillade au Texas - Sputnik France
Ce que l’on sait sur le tireur de la fusillade au Texas, selon les médias
Dimanche vers 11H20 (17H20 GMT), un jeune homme armé d'un fusil semi-automatique AR-15 et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, ont rapporté les autorités locales.

Il a ensuite poursuivi son carnage à l'intérieur de l'église, en plein office religieux, avant d'être pris à partie par un habitant qui a saisi son fusil. L'homme a réussi à prendre la fuite et a été retrouvé mort dans son véhicule peu après.

Les motivations du tireur n'ont pas été révélées par les autorités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала