Séisme à la frontière irano-irakienne: un barrage endommagé

Plusieurs morts, des maisons démolies, des rues encombrées… Un séisme d'une magnitude de 7,3, ayant frappé hier la frontière de l'Iran et de l'Irak, a déjà provoqué des dégâts importants. Selon le ministre kurde de l'Agriculture, le barrage de Darbandikhan, situé au Kurdistan irakien, a été aussi gravement endommagé suite au tremblement de terre.

Le barrage de Darbandikhan, situé au Kurdistan irakien, a été endommagé par un séisme puissant survenu dimanche soir, a déclaré le ministre kurde de l'Agriculture, Abdul Sattar Majeed.

«Le barrage de Darbandikhan a été endommagé à la suite du tremblement de terre», a déclaré le ministre cité par la chaîne de télévision Al Sumaria.

Le ministre a précisé que les spécialistes étudiaient pour le moment la gravité des dégâts. Il a également exhorté les citoyens à «ne pas s'approcher du barrage dans l'intérêt de leur propre sécurité».

séisme à la frontière irano-irakienne - Sputnik France
Au moins 164 morts suite à un séisme à la frontière irano-irakienne
Auparavant, le ministre iranien des Ressources hydrauliques, Hasan al-Janabi, a rapporté qu'à la suite du tremblement de terre survenu à la frontière irano-irakienne, un effondrement de montagne s'était produit près du barrage de Darbandikhan.

Au moins 200 personnes ont été tuées et plusieurs centaines blessées dans un tremblement de terre de magnitude 7,3 qui a frappé dimanche soir le nord-est de l'Iraket des régions frontalières en Iran et en Turquie. Le bilan précédent était de 164 morts.

Selon l'Institut géologique américain (USGS), la secousse a été enregistrée à une profondeur de 25 km à une trentaine de km au sud-ouest de la ville d'Halabja, dans une zone montagneuse de la province irakienne de Souleimaniyeh. Elle a également été ressentie en Turquie où ni dégâts ni victimes n'ont été enregistrés, selon les autorités.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала