Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ce dinosaure ressemblant à un cygne avec une gueule de crocodile, un canulard des médias?

© AFP 2021 Arno Burgi Dinosaure
Dinosaure - Sputnik France
S'abonner
Un animal qui court comme un T-Rex, qui nage comme un cygne, qui a des plumes et qui se nourrit principalement de viande…Voici la description d’un nouveau dinosaure que des archéologues italiens auraient eu la chance d’étudier. S’agit-il tout simplement d’un nouveau canulard des médias?

On dirait un T-Rex en bas, un canard en haut, et un peu des deux au milieu. Voici à quoi pourrait ressembler un dinosaure jusqu'alors inconnu qu'une équipe de chercheurs du Musée de paléontologie de Bologne (Italie) a décrit dans la revue Nature.

Grand comme un colvert, l'animal puiserait son origine au Crétacé; sauf qu'il aurait un très long cou, des serres ressemblant à celles d'un dinosaure carnivore, des membres supérieures d'une forme de pale et un bec «armé» de dents, explique le journal allemand Die Zeit.

De leur propre aveu, les paléontologues n'en ont pas cru leurs yeux quand ils ont vu ce squelette insolite pour la première fois et ont pensé qu'il pourrait s'agir d'une arnaque mal dissimulée, «faite sur mesure» à la base d'ossements de divers dinosaures.

Mais une analyse 3D effectuée par la suite à Grenoble a dissipé tous leurs doutes et les scientifiques ont dû se rendre à l'évidence: il s'agissait bel et bien d'un squelette authentique, qui provenait d'un site de fouilles célèbre, à savoir Ukhaa Tolgod («Collines brunes), dans le désert de Gobi, en Mongolie.

L'animal, dont l'âge est estimé à entre 71 et 75 millions d'années, pourrait constituer une espèce à part, voire un genre de dinosaures à part — Halszkaraptor escuillie. Ce nom latin presque imprononçable se compose en fait de trois mots: du mot raptor pour «fauve», du prénom de la paléontologue polonaise décédée en 2008 Halszka Osmólska et du nom de famille de l'homme qui a découvert cet animal fossilisé, François Escuillié.

Grâce aux succès de la paléontologie moderne, on a récemment appris que les oiseaux ne s'étaient pas développés à partir des dinosaures au fil de l'évolution, comme on l'avait supposé auparavant, mais qu'ils étaient eux-mêmes des dinosaures et constituaient l'un des sous-groupes de dinosaures ayant un ancêtre commun. Ainsi, les oiseaux appartiennent aux Theropoden, au même titre que le Tyrannosaurus rex. D'après les scientifiques, le «Dino Duck» (dinosaure-canard) mongol pourrait également en faire partie, sauf qu'il représente un «marginal» qui s'était adapté à une vie d'amphibie, sous l'eau et sur terre à la fois.

À en juger par son apparence, le mystérieux animal aurait eu des talents multiples et aurait été un drôle de dinosaure, même à l'échelle du Crétacé: conrant adroitement après son gibier comme un T-Rex, nageant à travers des étangs préhistoriques en quête de petits animaux ou encore les coupant en morceaux grâce à son bec bien armé. Lorsque le Dino Duck attrapait quelque chose, sa victime avait probablement toutes les chances d'être déchiquetée par ses serres affûtées. Est-ce vraiment possible?

«J'ai de forts doutes que cela soit un squelette authentique dans son intégrité», a indiqué au journal The Guardian Stephen Brusatte, paléontologue à l'Université d'Édimbourg (Ecosse). À l'en croire, il serait très étrange que le Dino Duck ressemble à un animal «cousu» de deux genres de dinosaures différents: le corps d'un Dromaeosauridae et la tête d'un Alvarezsaurus.

Au demeurant, des sommes faramineuses sont dépensées sur le marché noir des fossiles en vue d'acquérir un tel squelette mystérieux. Plus il paraît authentique et complet, tant mieux. Ainsi, il n'est pas exclu que le Halszkaraptor escuillie ne soit qu'un nouveau canulard des médias, et rien de plus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала