Un boucher enfermé dans la chambre froide de son magasin sauvé in extremis par un boudin

© Sputnik . Egor Eryomov / Aller dans la banque de photosDes saucissons
Des saucissons - Sputnik France
Un boucher britannique resté enfermé dans la chambre froide de son magasin ne doit son salut qu'à... un saucisson. Il a raconté son histoire à la BBC.

Chris McCabe, 70 ans, est entré dans la chambre froide de son commerce situé dans la ville de Totnes, dans le sud-ouest de l'Angleterre, lorsque la porte s'est soudainement refermée sur lui. Il a tenté de l'ouvrir en appuyant sur le bouton approprié, mais ce dernier était gelé et ne fonctionnait plus.

Lorsque le pauvre homme s'est rendu compte que personne n'entendait ses cris ni les coups qu'il donnait sur la porte, il a jeté un regard autour de lui à la recherche d'un outil improvisé et a repéré un boudin noir resté dans un rayon. Il l'a saisi et s'en est servi pour libérer le bouton de la croute de gel qui s'était formée dessus afin qu'il puisse fonctionner.

«Ce boudin m'a sauvé la vie. Qui sait ce que je serais devenu une heure plus tard par un froid de —20°C», a-t-il indiqué à la BBC.

L'histoire est d'autant plus étonnante que le saucisson était le dernier à rester sur l'étalage et ce, par hasard, car les clients du boucher en sont friands et achètent deux ou trois boudins par semaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала