L'Allemagne suspend ses livraisons d'armes à la Turquie suite à l'opération à Afrine

© Sputnik . Hikmet Durgunchar turc, Afrine
char turc, Afrine - Sputnik France
Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a déclaré, selon Der Spiegel, que l’Allemagne avait suspendu ses exportations d'armes à la Turquie suite à l'opération antikurde lancée par Ankara dans la région syrienne d'Afrine. L’Allemagne se prononce également pour que l'opération Rameau d'olivier fasse l’objet d’un débat à l’Otan.

Char turc, Afrine - Sputnik France
Cinquième jour des bombardements massifs turcs en Syrie (photos)
L'Allemagne a suspendu ses exportations d'armes à la Turquie suite à l'opération antikurde lancée par Ankara dans la région syrienne d'Afrine, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel, cité par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. Il a en outre fait savoir que l'Allemagne demande à ce que la situation dans cette région soit traitée à l'Otan.

«J'ai demandé au secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, de débattre aussi dans le cadre de l'Otan de la situation en Syrie et dans le nord du pays», indique le message officiel de Sigmar Gabriel, diffusé par le ministère allemand des Affaires étrangères.

Et de poursuivre:

«En ce qui concerne les consultations actuelles sur l'exportation d'armes pour le gouvernement, il est clair que nous n'avons pas le droit de livrer [des armes] dans une région où il y a des tensions et nous ne le ferons pas», a déclaré le chef de la diplomatie allemande cité par Der Spiegel.

D'après Sigmar Gabriel, ils sont parvenus, mercredi, à cette décision avec Angela Merkel. Ce sera donc le nouveau gouvernement, quand il sera définitivement formé, qui prendra la décision quant au renouvellement des livraisons:

«Le gouvernement en fonction est unanimement convaincu que nous ne devons pas anticiper l'issue des négociations de coalition qui sont en cours, mais qu'il faut reporter la prise de décisions sur ces questions critiques jusqu'à ce que le nouveau gouvernement soit formé.»

Au moins 15 personnes ont été blessées par l'explosion d'une roquette tombée sur la ville turque de Kilis - Sputnik France
La ville turque de Kilis, cible de nouveaux tirs en provenance d'Afrine, des blessés
Cependant, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavusoglu a démenti les informations sur la suspension des livraisons de chars Leopard par Berlin à Ankara suite à l'opération turque à Afrine.

«Une commission aurait dû se tenir concernant les chars Leopard, mais la session a été reportée. Il ne s'agit cependant pas de suspension, ni d'annulation [des livraisons]», a déclaré le chef de la diplomatie turque aux journalistes.

L'Allemagne livre à la Turquie différents types d'armements, y compris des chars Leopard. Auparavant, Anakara avait manifesté de l'intérêt pour la construction sur le territoire turc d'une usine de production et de modernisation de chars Leopard.

L'état-major turc a annoncé le 20 janvier le lancement de l'opération «Rameau d'olivier» contre les milices kurdes positionnées dans la région d'Afrine. Dimanche, le début d'une opération terrestre a en outre été annoncé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала