Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quelques jours avant le crash de l'An-148, il rend ses billets et évite la mort

© Sputnik . Marina Lisceva / Aller dans la banque de photosThe Samara Airlines An-148 RA-61704 plane during take-off at Domodedovo airport. Archive photo from May 2017. The Saratov Airlines flight 703 Moscow-Orsk crashed on February 11, 2018 in the Moscow Region
The Samara Airlines An-148 RA-61704 plane during take-off at Domodedovo airport. Archive photo from May 2017. The Saratov Airlines flight 703 Moscow-Orsk crashed on February 11, 2018 in the Moscow Region - Sputnik France
S'abonner
Un habitant de Sotchi a failli être une des victimes du crash de l'avion russe An-148, qui a eu lieu dimanche dans la région de Moscou, faisant 71 morts. Quelques temps avant le drame, il a rendu ses billets et a ainsi évité la mort le jour même de son anniversaire!

Fleurs dans l'aéroport Domodedovo - Sputnik France
C’était son 33e anniversaire: portraits de victimes du crash de l’An-148
Par pure chance, l'habitant de Sotchi Maxime Kolomeytsev n'a pas péri avec les autres passagers de l'avion An-148 qui volait à destination de la ville russe d'Orsk mais qui s'est écrasé ce dimanche près de Moscou peu après son décollage de l'aéroport de Domodedovo.

Dans une interview accordée à Sputnik, il a raconté que sa copine avec ses parents l'attendaient à Orsk, sa ville natale, pour célébrer aujourd'hui son 37e anniversaire. En plus, il envisageait de prendre sa nouvelle voiture qui aurait dû arriver chez le concessionnaire le 10 février. Pourtant, il y a une semaine, il a appris que sa voiture n'arriverait que le 18 février ce qui l'a fait reporter son voyage.

«Finalement, j'ai rendu les billets et j'en ai acheté de nouveaux pour le 19 février mais pour un vol Sotchi-Moscou-Orenbourg car il n'y avait pas d'autres vols. Ainsi, j'ai perdu 10.000 roubles [140 euros, ndlr], mais je ne le regrette pas. J'ai appris la tragédie quand je faisais du ski à Krasnaïa Poliana [près de la ville de Sotchi, ndlr] où j'ai fêté mon anniversaire. Puis j'ai reçu plusieurs coups de fil de mes amis qui savaient tous que j'aurais dû être à bord de cet avion», a-t-il raconté.

C'est incroyable, mais c'est déjà la troisième fois qu'il évite la mort.

AN-148 - Sputnik France
Les opérations de secours sur le site du crash de l’An-148 sont en cours (vidéo)

«Auparavant, il y a cinq ou six ans, j'avais 10 minutes de retard pour un marchroutka [taxi collectif, ndlr] qui allait d'Orenbourg à Orsk. Alors j'ai pris un taxi. J'étais très nerveux. Finalement, il s'est avéré après que ce marchroutka avait eu un accident et que tous les passagers avaient péri. La deuxième fois, il y a quatre ans, je devais prendre en taxi mais j'avais du travail et je l'ai raté aussi. Le taxi a également eu un accident. Et maintenant, la situation se répète», a-t-il ajouté.

Un avion de ligne russe An-148 s'est écrasé dimanche peu après avoir décollé d'un aéroport de Moscou. Le vol reliait la capitale russe à Orsk, l'appareil appartenait à la compagnie russe Saratov. Les services d'urgence ont été dépêchés sur les lieux.

L'Antonov An-148, un biréacteur, avait embarqué 65 passagers et six membres d'équipage.

Toutes les personnes se trouvant à bord de l'avion ont perdu la vie dans le crash, a annoncé le service de presse du Parquet des transports interrégional.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала