Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Lorsque la Marine militaire rejoint la guerre commerciale entre les USA et la Chine

© AP Photo / Pool/ Guang NiuOfficers of Chinese Naval Forces
Officers of Chinese Naval Forces - Sputnik France
S'abonner
Les manœuvres d’envergure inédite lancées par la Chine en prévision d’un exercice militaire américain rappellent l’échange de menaces d’introduire des taxes commerciales entre ces deux pays, pointent des analystes militaires.

Drapeaux de la Chine et des USA - Sputnik France
La Chine pourra-t-elle tirer les ficelles dans la guerre des sanctions avec les USA?
La menace de sanctions émanant de Washington a poussé Pékin à faire une démonstration de la force de sa Marine en mer de Chine orientale, écrit l’analyste Minnie Chan dans le South China Morning Post.

Le 5 avril, la Chine a entamé des manœuvres militaires d’une envergure sans précèdent. Ceci constitue une réponse à l’exercice de trois groupes de porte-avions de la Marine américaine prévu dans la région. La Chine engagera plus de 40 navires de ses flottes de la mer du Nord, de l’Est et du Sud afin qu’ils démontrent la puissance militaire de l’empire du Milieu.

Et de souligner que l’exposition de la puissance militaire était appelée à montrer que la Chine était résolue à défendre ses intérêts économiques. «La Chine veut montrer au monde sa détermination à défendre les résultats des réformes économiques des 40 dernières années. Comme aux États-Unis, en Chine la puissance militaire est l’un des instruments politiques du gouvernement destiné à protéger les intérêts nationaux», a indiqué l’analyste militaire Zhou Chenming, commentant la situation.

Wirtschaft - Sputnik France
La plus grande menace sur l’économie mondiale est désignée
Dans l’article, il est souligné que les manœuvres maritimes de la Chine et des États-Unis rappelaient l’échange de menaces d’introduire des taxes commerciales: Washington tente de montrer sa force, en échange Pékin se montre résolu à défendre ses intérêts.

Rappelons que Washington a publié mardi une liste d'importations chinoises, d'une valeur globale d’environ 50 milliards de dollars, qui seront visées par une nouvelle taxe supplémentaire de 25%. Deux jours plus tard, le Président Trump a ordonné au ministère du Commerce de son pays d’examiner la possibilité d’imposer 100 milliards de dollars de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises.

Ces démarches, les États-Unis les ont qualifiées de réaction aux mesures de rétorsion «injustes» entreprises par la Chine qui a elle aussi instauré des droits de douane supplémentaires de 25% sur 106 catégories de produits américains tels que le soja, les voitures et les substances chimiques. Qui plus est, la Chine a menacé d’adopter de nouvelles contremesures et d’aller jusqu’au bout dans la défense de ses intérêts.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала