Le Kremlin réagit à une possible livraison de S-300 à la Syrie

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosLe Kremlin
Le Kremlin - Sputnik France
Le porte-parole du Kremlin est resté évasif sur la perspective de la livraison de systèmes de DCA à la Syrie, mais a rappelé dans ce contexte que la récente frappe occidentale avait considérablement aggravé le règlement de la situation.

Le Kremlin a refusé de donner un commentaire sur une éventuelle livraison de S-300 russes à Damas, mais a tenu à souligner que la récente frappe menée par Washington et ses alliés britanniques et français avait nuit au règlement de la crise syrienne.

«Je ne le commenterai pas maintenant. Je ne ferai que vous rappeler une déclaration faite par le Président Poutine à la suite d'une frappe effectuée contre un pays souverain et en violation des bases du droit international», a indiqué Dmitri Peskov, porte-parole de la Présidence russe.

Palmyre - Sputnik France
Des systèmes S-300 pour la Syrie: des détails commencent à fuiter
«La frappe elle-même a déjà considérablement aggravé la situation autour de la Syrie et du règlement syrien. Un important préjudice a été causé au droit international et à l'esprit de coopération en matière de règlement politique», a ajouté M.Peskov.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a de son côté fait savoir ce mardi que la décision concernant la livraison de S-300 n'était pas encore prise. 

Citant deux sources au sein des cercles militaro-diplomatiques, le journal russe Kommersant a affirmé ce matin que la Russie envisagerait de transférer des systèmes de missiles antiaériens S-300 Favorit à la Syrie dans le cadre d'une assistance militaire et technique.

D'après le journal, les composants des S-300 (stations radar, machines de chargement, postes de contrôle, lanceurs, etc.) seront bientôt livrés à la Syrie soit par transport aérien, soit par la marine russe.

Sergueï Lavrov - Sputnik France
Lavrov: la frappe occidentale contre la Syrie visait à saper la mission de l'OIAC
Si le plan de livraison est mis en œuvre, les Favorit feront partie du système de défense antiaérienne syrien, avec les systèmes S-125, S-200, Buk, Kvadrat et Osa fabriqués par l'Union soviétique. Cependant, pour une mise en service complète, les instructeurs russes devront former des spécialistes, ce qui pourrait prendre jusqu'à trois mois.

Après la frappe réalisée dans la nuit du 13 au 14 avril par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, l'état-major général russe a déclaré que la Russie pourrait revenir sur la question des livraisons de S-300 à la Syrie et à d'autres pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала