Les bactéries s’entendent pour résister aux antibiotiques

CC0 / qimono / Virus
Virus - Sputnik France
Des chercheurs ont découvert que les bactéries sont capables d’envoyer des signaux à leurs congénères sous l’influence de certains antibiotiques. Ainsi elles développent des mécanismes de protection qui diminuent l’effet de ces médicaments.

Des scientifiques de l'Université Notre-Dame-du-Lac, dans l'Indiana, et de l'Université d'Illinois affirment que la bactérie Pseudomonas aeruginosa qui cause la pneumonie, le sepsis et d'autres infections peuvent transmettre des signaux de détresse en réponse à l'action des antibiotiques. Les résultats de leur étude ont été publiés dans le Journal de la chimie biologique (Journal of Biological Chemistry).

«Ce travail ouvre de nouvelles perspectives pour comprendre le comportement de P. aeruginosa et potentiellement [la façon dont] cette bactérie devient résistante aux antibiotiques», a expliqué Joshua Shrout, professeur associé à l'Université Notre-Dame-du-Lac, qui a participé à cette recherche.

Selon les auteurs de cette étude, il s'agit d'une recherche importante puisqu'elle porte sur les processus de la colonisation, de la diffusion et du développement de bactéries peu étudiés auparavant.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала