Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gaz lacrymogènes, camion de presse attaqué: débordements à «La Fête à Macron» à Paris

© SputnikManif
Manif - Sputnik France
S'abonner
Des milliers de manifestants se sont réunis dans l'après-midi de samedi à Paris pour participer à «La Fête à Macron». La manifestation a commencé dans le calme, mais a légèrement dégénéré lorsqu'un véhicule des médias a été attaqué.

A Paris, après que la «La Fête à Macron», organisée à l'appel du député de La France insoumise François Ruffin, a débuté dans le calme, son déroulement a été perturbé par de légers débordements.

Le véhicule de Franceinfo stationné près de la place de la Bastille a été pris pour cible par une cinquantaine de personnes masquées exigeant le départ des journalistes. Les individus se sont attaqués à la voiture, ont brisé plusieurs vitres et jeté un fumigène à l'intérieur.

En même temps, un policier a été vu s'allonger par terre, apparemment blessé, a rapporté la journaliste de Sputnik présente sur place. Le policier a été légèrement blessé par un jet de projectile et est actuellement en urgence relative, a annoncé la préfecture.

En début de soirée, alors que le cortège s'approchait de la place de la Bastille, point d'arrivée de la marche, la police a appréhendé un des jeunes agressifs qui s'en prenaient aux journalistes. D'autres manifestants ont commencé à lancer des bouteilles et des pierres sur les forces de l'ordre pendant qu'elles l'emmenaient vers un véhicule de police, a indiqué un correspondant de Sputnik. Pour les contenir, la police a dû avoir recours à des gaz lacrymogènes.

«La fête à Macron» à Paris - Sputnik France
«La Fête à Macron» et «Stop Macron»: ce que réclament les manifestants à Paris
Au total, la police a procédé à huit interpellations samedi après-midi dans la capitale, dont une personne mise en cause pour la dégradation d'un camion-régie de Franceinfo, selon la préfecture.

Le rassemblement «s'est deroulé dans des conditions qui n'ont donné lieu à aucune difficulté, aucun incident, à un cas près», a affirmé le préfet de police, en référence à la dégradation du véhicule de Franceinfo.

Des milliers de manifestants — 160.000 personnes selon la France insoumise, et 40.000, selon la préfecture de police — se sont réunis dans l'après-midi du samedi 5 mai place de l'Opéra à Paris pour protester contre la politique menée par le Président de la République. Des rassemblements similaires sont également organisés dans d'autres villes comme Bordeaux, Lyon et Toulouse.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала