Pourquoi ne faut-il pas vendre de culottes un jour férié? Un député ukrainien l’explique

© AFP 2022 Alain JocardDéfilé "Lingerie, Mon Amour" à Paris
Défilé  Lingerie, Mon Amour à Paris - Sputnik France
Le conseil municipal de la ville ukrainienne de Ternopol recommandera aux magasins de ne pas vendre de sous-vêtements les jours de fête religieuse vu «le caractère obscène» de tels produits.

Le député ukrainien Vladimir Grinda a présenté devant le conseil municipal de Ternopol un code-cadre indicatif concernant la vente de sous-vêtements les jours de fête religieuse, relate l'agence de presse ukrainienne UNIAN.

Maidan Square in Kiev - Sputnik France
Kiev dévoile une menace à la civilisation européenne
Cette initiative a été approuvée par 25 des 40 députés, alors que 15 d'entre eux se sont abstenus.

De son propre aveu, M.Grinda a été témoin d'une vente de culottes lors d'une fête religieuse au marché local situé dans la rue du 15 avril.

Le député est persuadé que cette pratique est inacceptable sur le plan éthique, si bien qu'il a proposé d'«interdite toute vente de sous-vêtements lors de la Pentecôte, de Pâques et de Noël».

Le maire de la ville, Sergueï Nadal, a reformulé cette proposition en la remplaçant par «une recommandation à l'adresse des établissements commerciaux concernant la vente de sous-vêtements les jours de fête religieuse». 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала