Un tatouage a sauvé la vie d’un adolescent chinois

Un adolescent souffrant de déficiences mentales sévères a été retrouvé alors qu’il marchait sur la chaussée d’une route de la province chinoise du Zhejiang. Ce garçon n’était capable ni de dire son nom, ni d’indiquer son adresse. Heureusement, les policiers ont découvert le numéro de téléphone de sa mère tatoué sur son bras.

Une séance de chimiothérapie - Sputnik France
Une nouvelle thérapie contre le cancer... le tatouage
Des policiers ont sauvé un adolescent marchant sur une autoroute de la province chinoise du Zhejiang, rapporte le South China Morning Post. Yang Lixiao, l'agent de police qui a retrouvé le garçon, n'a pu obtenir de réponses claires de sa part: l'adolescent ne pouvait donner ni son nom ni son adresse. Puis, le policier a vu deux numéros tatoués sur l'avant-bras du garçon, dont l'un était barré. L'agent a alors compris qu'il s'agissait de numéros de téléphone. Il a composé immédiatement celui qui n'était pas barré et a pu parler à la mère du garçon.

«J'ai mis seulement mon numéro de téléphone sur l'avant-bras de l'enfant au cas où il se perdrait, pour que ceux qui le retrouveraient puissent me contacter», a dit sa mère qui est venue au poste de police chercher son fils.

Elle a aussi expliqué que le numéro barré sur le bras de son fils était leur ancien numéro de téléphone. Il n'y a aucune loi en Chine qui empêche les mineurs de se faire tatouer et les salons n'ont pas obligation d'obtenir le consentement de leurs parents.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала