Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Habitants mystérieux et silures mutants: un bloggeur évoque la réalité de Tchernobyl

© AFP 2021 Sergei SupinskyTchernobyl, 30 ans après
Tchernobyl, 30 ans après - Sputnik France
S'abonner
32 ans après la catastrophe de Tchernobyl, cet endroit continue d’attirer tous les regards. Un bloggeur biélorusse, qui prétend avoir visité ce lieu quatre fois, évoque sur Twitter la réalité de Tchernobyl, de ses habitants à un hôtel avec le Wi-Fi gratuit.

Maxime Mirovitch, bloggeur biélorusse, a publié sur Twitter une série de messages, évoquant les faits peu connus concernant la catastrophe de Tchernobyl. Il affirme avoir visité cet endroit quatre fois et avoir vu de ses propres yeux des habitants dans la zone. Ainsi, selon lui, ces résidents de Tchernobyl sont les employés de la zone d'exclusion.

​«Actuellement, il n'y a pas de population civile à Tchernobyl mais il y a beaucoup d'employés de la zone d'exclusion. Ils travaillent en ville par intermittence et vivent dans des résidences. Ces résidences sont installées dans des anciens immeubles», a-t-il écrit.

De plus, M.Mirovitch a souligné qu'il y avait également à Tchernobyl quelques magasins alimentaires, on y retrouve également un hôtel avec le «Wi-Fi gratuit» et une cantine.

​«Les employés de la zone ainsi que des touristes y déjeunent. Pour accéder à la cantine, il faut passer par un portail spécial qui ne vous laissera pas rentrer si vos vêtements comportent des particules radioactives. En revanche, on y mange bien», a-t-il également expliqué.

Maxime Mirovitch a également souligné que, quelques mois après la catastrophe, des désinfecteurs avaient fait le tour des immeubles et jetaient les meubles et autres objets de valeur par les fenêtres.

​Il a même évoqué le «pire endroit» de Tchernobyl, le sous-sol d'un hôpital où l'on retrouve jusqu'à aujourd'hui une énorme quantité d'uniformes irradiés, enlevés par les pompiers le jour de la tragédie.

​«L'endroit le plus terrifiant de Prypiat [ville se trouvant à 3 km de la centrale nucléaire de Tchernobyl, ndlr] reste le sous-sol d'un hôpital, où les pompiers et les employés de la station ont été emmenés les premières heures après la catastrophe. Des vêtements absorbant le cæsium, le strontium, le plutonium et l'américium ont été transportés là-bas», a-t-il expliqué.

Finalement, le bloggeur a parlé des animaux qui vivent actuellement à Tchernobyl.

«Dans un étang de Tchernobyl, on peut voir des silures géants et ce n'est pas une blague. Leur taille atteint plusieurs mètres car personne ne vient les pêcher», a-t-il conclu.

Tchernobyl - Sputnik France
HBO réalisera un film sur la catastrophe de Tchernobyl
Une explosion a retenti le 26 avril 1986 dans le quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en République socialiste soviétique d'Ukraine. Le réacteur a été détruit, tandis qu'une immense quantité de matières radioactives a été déversée dans l'atmosphère. Plus de 600.000 personnes ont mis en péril leur santé pour lutter contre les conséquences de l'accident et stabiliser la situation. La catastrophe de Tchernobyl a été classée au niveau 7, donc le plus élevé, sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES), ce qui en faisait l'accident technique le plus important de l'Histoire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала