Elle passe à deux doigts d’en perdre un à force de se ronger les ongles (photo)

© Sputnik . Maxim Bogodvid / Aller dans la banque de photosOngles
Ongles - Sputnik France
Se rongeant les ongles depuis l’école, une jeune étudiante s’est adressée à son médecin pour des raisons esthétiques à cause d’un doigt devenu noir. Mais la biopsie pratiquée ensuite a montré une forme rare de cancer.

Opération d'une tumeur maligne - Sputnik France
Un nouveau symptôme étrange du cancer révélé
Courtney Whithorn, une étudiante âgée de 20 ans, a presque perdu un doigt à cause d'une forme rare de cancer de la peau provoquée par sa mauvaise habitude de se ronger les ongles, rapporte le Mirror.

Cette jeune britannique, qui a déménagé il y a neuf ans en Australie, a confié qu'elle avait commencé à se ronger les ongles lorsqu'elle était inquiète car elle était souvent la cible de quolibets à l'école par les autres élèves. Quand son doigt a commencé à noircir, elle a eu peur mais a entrepris de le cacher à sa famille et à ses amis. Cela a duré quatre ans.

Mais après avoir décidé de se rendre chez le médecin, il s'est avéré qu'elle avait développé un mélanome acryl-lentigineux. Elle s'est adressée à l'hôpital pour des raisons esthétiques car ne voulait pas vivre avec un doigt noir. Le chirurgien a amputé la partie noircie de son doigt et a envoyé un prélèvement de la chaire non touchée pour une biopsie.

Elle était étudiante en deuxième année de psychologie mais a été obligée de faire une pause car elle ne peut pas écrire. Courtney Whithorn a déjà subi quatre opérations chirurgicales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала