Malgré la fermeture de sa mission à Washington, la Palestine ne fera pas de concessions

© AP Photo / J. Scott ApplewhiteEast Front of the U.S. Capitol in Washington is seen under stormy skies
East Front of the U.S. Capitol in Washington is seen under stormy skies - Sputnik France
La décision unilatérale des États-Unis de fermer la mission diplomatique palestinienne à Washington est un coup porté aux perspectives de paix au Proche-Orient et la Palestine ne compte pas céder à ce «chantage» et à cette «intimidation», a déclaré le chef de la délégation de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) aux USA Husam Zomlot.

La Palestine condamne «avec la plus grande fermeté» la décision de l'administration américaine de fermer la mission palestinienne à Washington, sans pour autant être surprise, a affirmé Husam Zomlot, chef de la délégation de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) aux États-Unis.

«Cette démarche inconsidérée confirme que l'administration exécute aveuglément la "liste de souhaits" d'Israël», a fustigé M.Zomlot.

The U.S. State Department - Sputnik France
Les États-Unis ferment la mission palestinienne à Washington
Selon lui, la fermeture de la mission est «un coup direct» porté aux relations américano-palestiniennes et aux perspectives de paix au Proche-Orient, ainsi qu'à l'intégrité du système politique et juridique international. La Palestine reste ferme dans sa décision de «ne pas coopérer avec la campagne en cours pour réduire ses droits à néant».

«Nos droits ne sont pas à vendre, nous bloquerons toute tentative d'intimidation et de chantage pour nous forcer à renoncer à nos droits légitimes et internationalement reconnus», a ajouté M.Zomlot, promettant d'intensifier les efforts visant à traduire Israël en justice conformément au droit international et de continuer à bâtir des alliances internationales au nom de la paix, de redoubler d'effort pour parler directement au peuple américain.

Plus tôt dans la journée, le département d'État américain a confirmé la fermeture de la mission palestinienne à Washington.

Auparavant, l'administration de Donald Trump a arrêté le versement de l'aide financière à l'agence de l'Onu pour les réfugiés palestiniens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала