Un moyen de pirater à distance les smartphones sous Android détecté (vidéo)

Les utilisateurs d’Android seraient menacés d’une fuite de données. Selon les experts de la société d’analyse Checkmarx, un virus sur le smartphone, grâce à la technologie de communication sans fil à courte portée et à haute fréquence, permettra de pirater des informations depuis une distance d’environ 60 mètres.

Les experts de la société d'analyse Checkmarx ont découvert un moyen de pirater à distance un smartphone fonctionnant sous le système d'exploitation Android. Ils ont présenté ce moyen lors de la conférence Hack.lu à Luxembourg. L'enregistrement de la présentation a été publié sur YouTube.

Ainsi, selon les analystes de Checkmarx, afin de pirater un smartphone, il faut y installer un virus qui, grâce à la technologie NFC, transmettra ensuite les données personnelles de l'utilisateur à des pirates informatiques.

La technologie NFC permet de partager des fichiers, d'effectuer des paiements et d'autres actions encore. Dans ce cas, les appareils ne doivent pas être éloignés de plus de dix centimètres. Mais la nouvelle méthode de piratage NFCdrip permet de voler des informations à une distance d'environ 60 mètres.

Les programmeurs estiment que ce moyen pourra être également utilisé pour pirater des ordinateurs portables.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала