Visite sanglante de tigres dans un poste frontalier en Russie

© Sputnik . Виталий Аньков / Aller dans la banque de photosTigre de Sibérie
Tigre de Sibérie - Sputnik Afrique
Une tigresse et son petit ont pénétré dans le chenil de gardes-frontières en Extrême-Orient russe, avant d’y tuer deux chiens.

Deux chiens des gardes-frontières en service dans la région du Primorié (Extrême-Orient russe) auraient été victimes d'une attaque de tigres de Sibérie.

Tigre - Sputnik Afrique
Deux chiens sauvent des enfants de l'attaque d’un tigre adulte en Inde (vidéo)
Selon le département de la protection des frontières du bureau local du Service fédéral de sécurité (FSB), les chiens ont disparu dans la nuit de leurs enclos verrouillés à Oussouriïsk, après la visite d'une tigresse et de son rejeton.

«Pour les grands chats, le système de barrières autour du territoire de l'avant-poste ne présente aucune difficulté. Ayant facilement surmonté les obstacles, les tigres se sont retrouvés dans le chenil», raconte le département.

Des traces de lutte ont été découvertes sur le sol, et des touffes de pelage de tigre trouvés sur les barbelés entourant les lieux.

Les spécialistes vont désormais examiner les circonstances de l'incident afin d'en prévenir des récidives.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала