Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le monstre du Loch Ness pourrait-il être réel? Une étude fournit des réponses

© AFP 2021 ANDY BUCHANANLoch Ness
Loch Ness - Sputnik France
S'abonner
Les mythes et légendes concernant différents monstres géants cachés dans les eaux du célèbre Loch Ness circulent depuis des décennies. Mais une étude scientifique récente affirme que l’un d’entre eux «pourrait» bien être réel, annonce Fox News.

Ayant recueilli des échantillons laissés par diverses créatures peuplant le Loch Ness, le professeur Neil Gemmell de l'Université d'Otago et son équipe ont estimé que Nessie «pourrait» être réel, a rapporté Fox News.

«Y a-t-il quelque chose de profondément mystérieux? Hum. Cela dépend de ce que vous croyez. Y a-t-il quelque chose d'étonnant? Certaines choses sont un peu surprenantes», a-t-il notamment dit. Et d’ajouter:

In this June 2006 file photo a model monster replica of the legendary sea serpent of Loch Ness, Nessie, provides a photo op for visitors in Drumnadrochit, Scotland - Sputnik France
Nessie de retour? Une créature inconnue fait surface au milieu du Loch Ness (images)
«Ce que nous avons accompli est ce que nous avons décidé de faire, à savoir documenter la biodiversité du Loch Ness en juin 2018 avec un certain niveau de détail. Nous avons testé chacune des hypothèses principales sur des monstres et nous pouvons dire que trois d'entre elles ne sont probablement pas vraies et que l'une d'entre elles pourrait l'être.»

Les scientifiques se déplaçaient notamment à bord d’un navire de recherche Deepscan sur toute la longueur du loch, recueillant des échantillons d’eau provenant de trois profondeurs différentes en vue de récupérer de l’ADN laissé par diverses créatures.

Des échantillons de leur peau, leurs écailles, leurs plumes, leur fourrure et leurs matières fécales ont ensuite été envoyés à des laboratoires en Nouvelle-Zélande, en Australie, au Danemark et en France pour y être analysés.

Gemmell a précisé qu'ils avaient testé les données obtenues par rapport à la plupart des principales théories circulant sur le monstre du Loch Ness, et que les détails complets seraient publiés ultérieurement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала