Six députés LREM dénoncent «des pratiques hors-jeu» du mouvement et quittent son comité politique

© AFP 2022 GEOFFROY VAN DER HASSELT Un meeting LREM (image d'illustration)
Un meeting LREM (image d'illustration) - Sputnik France
Six députés marcheurs du département du Nord ont écrit une lettre au délégué général de LREM pour l’informer de leur retrait du comité politique du parti, dénonçant au passage des pratiques «non conformes» à leurs valeurs, a annoncé Le Parisien.

Après avoir décidé de quitter le comité politique d’En Marche Nord, six députés LREM ont adressé un courrier approprié au délégué général du mouvement, Stanislas Guerini, selon des informations du Parisien.

«Le comité politique n’est plus désormais un instrument de leadership et d’ancrage de La République en marche mais le principal obstacle à la réalisation de nos objectifs politiques», ont-ils constaté.

La République en marche - Sputnik France
La députée Aina Kuric quitte LREM: «J’ai adhéré à En Marche! pour faire de la politique autrement»
Les six députés – Charlotte Lecocq, Valérie Petit, Anne-Laure Cattelot, Jennifer de Temmerman, Catherine Cosson et Dimitri Houbron – ont par ailleurs dénoncé certaines pratiques: «rétention d’information, intimidation des militants, manque de respect».

Or, «le combat contre le RN et les extrêmes devrait nous mobiliser tous», ont-ils souligné cités par le journal.

«Les Européennes et la précampagne des municipales ont révélé des pratiques clairement hors-jeu et non conformes aux valeurs de notre mouvement», ont-ils noté, dénonçant également «des propos et des gestes agressifs et sexistes sans que cela suscite la moindre réaction».

Il y a à peine une semaine, vendredi 7 juin, une élue de la Marne, Aina Kuric, avait pris la décision de quitter LREM, estimant «ne plus y retrouver les raisons» de son engagement et ne trouvant plus sa place dans sa «famille politique».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала