Trump déclare ne pas avoir besoin de l'aval du Congrès pour frapper l'Iran

© AFP 2022 SAUL LOEBDonald Trump
Donald Trump - Sputnik France
Le chef de l’État américain a affirmé, dans une interview à Hill, qu’il n’avait pas besoin de recevoir l’approbation du Congrès pour engager des hostilités contre l’Iran.

Le Président Trump a déclaré, le 24 juin, qu'il n'avait pas besoin de l'approbation du Congrès pour frapper l'Iran.

«Mais nous tenons le Congrès au courant de ce que nous faisons ... et je pense que c'est quelque chose qu'ils apprécient», a-t-il déclaré lundi dans une interview exclusive au journal The Hill.

Il a confirmé qu'il considère avoir le pouvoir d'engager une action militaire contre l'Iran sans demander l’aval du Congrès.

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, est vu près d'un système de 3 Khordad qui aurait servi à abattre un drone militaire américain. - Sputnik France
En cas d’agression états-unienne, «la réponse de l’Iran serait implacable, voire disproportionnée»
«Nous étions peut-être sur le point de prendre la décision d’effectuer une frappe. Ensuite, j'ai décidé de ne pas le faire», a ajouté le locataire de la Maison-Blanche.

Donald Trump a contesté l'affirmation de la présidente de la chambre des représentants Nancy Pelosi, selon laquelle il aurait besoin de l'approbation du Congrès pour toute opération militaire contre l'Iran.

Les États-Unis ont annoncé lundi des sanctions présentées comme «dures» et devant frapper la République islamique: elles visent l’ayatollah Ali Khamenei et plusieurs commandants des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique de l'Iran.

La récente destruction d’un drone américain par les Gardiens de la révolution islamique a fait monter davantage la tension entre Téhéran et Washington, les deux camps affirmant avoir eu raison.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала