Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'aéroport Mitiga de Tripoli suspend le trafic suite à une frappe aérienne

© AFP 2021 Mahmud TurkiaL'aéroport Mitiga de Tripoli
L'aéroport Mitiga de Tripoli - Sputnik France
S'abonner
Après une frappe effectuée par les forces aériennes de l’Armée nationale libyenne (ANL), l’aéroport Mitiga de Tripoli a suspendu temporairement le trafic, a annoncé la direction de l’aéroport sur sa page Facebook.

La direction de l’aéroport Mitiga de Tripoli a annoncé avoir suspendu le trafic suite à une frappe aérienne.

«Le trafic aérien à l'aéroport Mitiga a été temporairement suspendu à la suite d'une frappe aérienne survenue peu de temps auparavant», indique un communiqué publié sur la page Facebook de l’aéroport.

En même temps, la chaîne Sky News Arabia a informé que le commandant de la branche aérienne de l’Armée nationale libyenne (ANL) a déclaré que la frappe avait été effectuée par ces forces et avait visé un drone turc.

Une vue aérienne de Tripoli, archives - Sputnik France
Haftar ordonne d'attaquer les navires et intérêts turcs en Libye

L'aéroport est utilisé pour les liaisons internationales après que celui de Tripoli a été mis hors service en 2014.

Début avril, le commandant en chef de l'ANL, Khalifa Haftar, a ordonné à ses forces de lancer une offensive contre Tripoli, siège du gouvernement dirigé par Fayez el-Sarraj reconnu par la communauté internationale, en vue d’une «libération des terroristes».

Les forces loyales au gouvernement ont entamé l’opération Volcan de la colère.L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, dans un nouveau bilan, qu'au moins 653 personnes avaient été tuées et 3.547 autres blessées lors des combats qui ont lieu dans la capitale libyenne, Tripoli, et ses environs.

La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli du gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала