Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Voiture bélier contre une mosquée de Colmar: l'agresseur en garde à vue et interrogé

© AFP 2021 SEBASTIEN BOZONSituation devant la Grande mosquée de Colmar
Situation devant la Grande mosquée de Colmar - Sputnik France
S'abonner
Les enquêteurs cherchent à déterminer les motifs qui ont poussé un habitant de Colmar à projeter samedi dernier son véhicule contre une mosquée de la ville, écrit l’AFP. L’homme a été examiné par un expert psychiatre.

L'homme qui a foncé en voiture sur la Grande mosquée de Colmar samedi soir au volant de sa voiture a été placé en garde à vue lundi, la police judiciaire cherchant à déterminer en priorité les raisons de son acte, a appris l’AFP de sources concordantes.

«Il est en garde à vue et toujours à l'hôpital où il est entendu» par les enquêteurs qui cherchent à «cerner sa personnalité et à déterminer les raisons et le contexte de son geste», a appris l’agence auprès d’une source proche de l'enquête.

Samedi soir, la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, avait estimé que cet homme pourrait souffrir «de problèmes psychiatriques».

«Il a été examiné par un expert psychiatre», a-t-elle indiqué lundi.

Plusieurs témoins l'ont entendu crier «Allahu akbar» alors que la police le maîtrisait.

Seul à bord d'une Citroën C4, l'homme avait enfoncé le portail de la mosquée avant de projeter délibérément sa voiture contre la porte d'entrée de la salle de prière, vide à cet instant.

Colmar - Sputnik France
Un homme a foncé en voiture sur la mosquée de Colmar
Personne d'autre que lui-même n'avait été blessé. Après s'être extrait de son véhicule, il s'était blessé lui-même à coups de couteau, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale.

Cet habitant de Colmar né en 1980 n'avait pas d'antécédent pénal, hormis des infractions routières commises il y a de nombreuses années, a indiqué le parquet de la ville.

Une enquête pour dégradations volontaires, violences aggravées et tentative de meurtre a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Strasbourg. Le parquet national antiterroriste a été avisé mais l'affaire est restée entre les mains du parquet de Colmar.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала