Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 300 personnes interpellées dans une opération anti-mafia historique en Italie

© Photo Pixabay / stuxTrace d'une balle dans la vitre
Trace d'une balle dans la vitre - Sputnik France
S'abonner
«L’opération de la plus grande envergure» contre la mafia en l’espace de 30 ans a eu pour résultat l’arrestation de 334 personnes par les carabiniers italiens, selon les informations fournies par le procureur de la ville de Catanzaro.

Les carabiniers italiens ont mené ce jeudi 19 décembre une importante opération contre le groupe mafieux 'Ndrangheta en Calabre, dans le sud du pays. 334 personnes au total ont été interpellées.

«C’est l’opération de la plus grande envergure depuis le maxiprocès à Palerme», a indiqué le procureur de la ville de Catanzaro, Nicola Gratteri, à la télévision italienne.

Le nom de «maxiprocès» est pour l’Italie une procédure de jugement des membres de la mafia sicilienne sur la période allant de 1986 à 1992, durant laquelle quelque 350 individus ont été emprisonnés.

Scandale pédophile au sein de l'Église: «Même dans la mafia, il y a un code éthique» - Sputnik France
Scandale pédophile au sein de l'Église: «Même dans la mafia, il y a un code éthique»
L’opération actuelle a permis de démanteler toutes les cellules de 'Ndrangheta qui opéraient dans la province de Vibo Valentia. Selon le procureur, les forces de l’ordre ont agi sur une zone s’étendant «des Alpes jusqu’à la Sicile». Un autre constat, qui atteste de l’ampleur de l’opération, est le volume du rapport sur les interpellations: 250 pages.

Détenus et chefs d’accusation

Outre en Italie, des arrestations ont été organisées en Allemagne, en Suisse et en Bulgarie, rapporte la presse italienne.

«3.000 militaires ont pris part à la phase exécutive de l’opération», a précisé M.Gratteri.

La plupart des suspects, 260 personnes, ont été placés en détention provisoire. Parmi les 416 qu’a concernés en tout l’opération figurent entre autres des personnalités politiques, des agents des forces de l’ordre, des juristes, des entrepreneurs et des fonctionnaires.

Les chefs d’accusation comprennent l’implication dans des activités mafieuses, extorsion, appropriation illicite de biens, homicide, blanchiment d’argent, fraude.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала