Une députée LREM favorable à l’annulation de l’âge pivot pour débloquer la situation

© SputnikManifestation à Paris contre la réforme des retraites, place de la Nation, 12 décembre 2019
Manifestation à Paris contre la réforme des retraites, place de la Nation, 12 décembre 2019 - Sputnik France
La grève contre la réforme des retraites entrant dans son deuxième mois, la députée LREM Claire O’Petit s’est dite favorable à la suppression d’un âge pivot en cas de blocage du projet. Elle estime pourtant que la réforme en question est un progrès et assure qu’elle ne lâchera pas.

Alors que, selon un sondage Elabe, deux tiers des Français (66%) sont contre la mise en place d’un âge pivot, la députée LREM Claire O’Petit s’est prononcée, auprès de Jean-Marc Morandini sur CNews, pour l’abandon de cette proposition si elle entrave la mise en place de la réforme.

«À partir du moment où c’est un blocage, il ne faut absolument pas hésiter», «ce n’est pas une nécessité absolue», a-t-elle déclaré, insistant pourtant que le plus important pour elle, «c'est la retraite à points».

Interrogée sur pourquoi le gouvernement ne renonçait pas à l’âge pivot, la députée LREM a exprimé l’espoir que «cette semaine justement ils [les autorités, ndlr] vont le faire»:

«On ne peut pas rester bloqué sur une date en plus qui peut changer au cours de la vie, qui peut évoluer différemment. Ce qui sera important quand vous arrivez à une période de la retraite, c'est de savoir combien vous aurez de points. Si votre santé le permet et que vous pouvez faire six mois ou un an de plus pour avoir une retraite beaucoup plus confortable, je vous assure que vous ne réfléchissez pas, vous le faites», a-t-elle souligné.

Une vague de protestation

Depuis le 5 décembre dernier, première journée de grève interprofessionnelle, de nombreuses manifestations contre la réforme des retraites se sont déroulées à travers toute la France, réunissant 806.000 personnes, d’après le ministère de l’Intérieur. Les chiffres de la CGT se distinguent des officiels, le syndicat ayant décompté 1,5 million de manifestants.

La prochaine journée de grève générale au niveau national est prévue le 9 janvier, tandis que la RATP et la SCNF maintiennent les perturbations du trafic.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала