Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les premiers symptômes du cancer de la peau listés par un oncologue

CC0 / jarmoluk / Une médecin
Une médecin  - Sputnik France
S'abonner
Des taches alarmantes sur la peau mais aussi une fatigue constante, la perte de poids et une baisse de l'appétit ont été nommés par un oncologue russe comme faisant partie des premiers symptômes qui pourraient signaler le développement du cancer de la peau.

Dans la plupart des cas, les tumeurs du cancer de la peau sont localisées sur des zones ouvertes de la peau exposées à la lumière du soleil. Un oncologue a raconté comment détecter cette maladie à un stade précoce.

Un homme  - Sputnik France
Ces symptômes peuvent trahir la présence d’un cancer du pancréas
«Le cancer de la peau, comme toute maladie cancéreuse, est mieux traité s’il est détecté à un stade précoce. Il est important de surveiller attentivement l'état de la peau. Le signal pour aller voir un médecin doit être l'apparition de plaies qui ne cicatrisent pas sur le corps, des grains de beauté en croissance et des taches aux bords flous, différentes de la couleur des grains de beauté ou des taches de rousseur. Parmi les premiers symptômes figurent également l'augmentation des nœuds lymphatiques, une fatigue constante, la baisse de l'appétit, la perte de poids», a déclaré Denis Sidorov, chef du service du cancer des tissus mous d’un dispensaire oncologique de la région de Moscou.

Dans tous les cas, il faut consulter un médecin. Il fera un diagnostic, un examen visuel de la peau, une démoscopie et des autres études. D’après la première vice-ministre de la Santé de la région de Moscou, Ekaterina Ogneva, en 2019 ont été enregistrés environ 3.600 cas de cancer de différents types dans la région de Moscou.

«Si le taux de survie des patients atteints de mélanome était auparavant de trois à quatre mois, il est aujourd'hui de plus de six ans. Ce qui est important pour le traitement, ce sont les techniques internationales modernes, l'immunothérapie, les médecins reçoivent régulièrement une formation supplémentaire, ce qui permet d'obtenir de meilleurs résultats», a ajouté Ekaterina Ogneva.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала