Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Allez-vous en, vous avez apporté le coronavirus»: un groupe de Chinois agressé par des adolescents à Rome

© Sputnik . Alexander Wilf / Aller dans la banque de photosRome
Rome - Sputnik France
S'abonner
À Rome, la police a interpellé un adolescent qui, avec deux autres jeunes, avait menacé et insulté des Chinois en les accusant d’avoir apporté le coronavirus en Italie.

Dimanche 9 février au soir, un groupe de Chinois, dont une jeune femme enceinte, a été pris à partie dans le quartier de Tuscolano de Rome par trois mineurs.

«Allez-vous en, vous avez apporté le coronavirus», ont hurlé les adolescents dont l’un était armé d’un tesson de bouteille.

Des passants sont intervenus et ont appelé la police. Deux ont pris la fuite et le troisième a été interpellé.

La femme transportée aux urgences

Les Chinois n’ont intenté aucune procédure judiciaire, mais la jeune femme a été transportée aux urgences pour une crise de nerfs. Elle en est sortie peu de temps après. Selon les médecins, l’incident n’aura aucune conséquence sur l'enfant.

Карантинный контроль в поликлинике - Sputnik France
Un nouveau traitement contre le coronavirus pourrait voir le jour en France d’ici peu
Le jeune interpellé a été signalé au parquet pour mineurs pour menaces aggravées et remis à ses parents. Ses camarades seront bientôt identifiés.

L’incident a indigné de nombreux habitants de la capitale italienne dont les sentiments ont été exprimés par la maire, Virginia Raggi.

«À Rome, un groupe de jeunes gens chinois a été attaqué. C'est honteux. Condamnation ferme de ce qui s'est passé: des faits comme celui-ci sont le résultat de l'ignorance et du racisme. Rome est avec les victimes de cette attaque», a-t-elle écrit sur Twitter.

Le coronavirus en Italie

Fin janvier, le coronavirus a été détecté en Italie chez deux touristes chinois actuellement traités à l’Institut national de maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani.

Le 6 février, l’infection au coronavirus a été établie par l’Institut Lazzaro Spallanzani chez un Italien rapatrié de Wuhan.

Le 31 janvier, le conseil des ministres italien a décrété un état d’urgence de six mois. Il a été également décidé d’arrêter la liaison aérienne avec la Chine, à l’exception des vols d’avions de transport de marchandises.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала