Des «volcans de glace» observés en éruption sur les côtes du lac Michigan – vidéo

© AFP 2022 JOSHUA LOTTLac Michigan
Lac Michigan - Sputnik France
Tous les volcans ne font pas monter que du magma de leurs entrailles. C’est le cas par exemple d’un type de volcan qui s’est formé sur les bords du lac Michigan. On y voit des monticules de neige expulser de l’eau par de petits trous avec la pression des vagues, comme s’ils entraient en éruption.

Un phénomène rare a été observé par des scientifiques sur le lac américain Michigan. Il s’agit de «volcans de glace», comme l’indique l’antenne de Grand Rapids du Service météorologique national (National Weather Service Grand Rapids) sur son compte Twitter.

Comme le précise le portail N+1, des «volcans de glace» apparaissent lorsque des vagues se déplacent sous une surface gelée et traversent des fissures. Étant donné que la densité de la glace est inférieure à la densité de l'eau, celle-ci gèle à la surface du lac à des températures basses. Cependant, si le niveau d'eau fluctue (par exemple, en raison de vagues constantes), la surface peut alors geler avec une épaisseur non uniforme. Des protubérances coniques se forment ainsi, souvent creuses par le bas.

Les «volcans de glace» peuvent atteindre jusqu'à huit mètres de hauteur voire davantage.

​Pour la formation de ces volcans, trois conditions doivent être réunies: de hautes vagues (minimum d'un mètre), l'apparition d'une couverture de glace suffisamment épaisse et une température de l'air inférieure de plusieurs degrés Celsius à zéro.

​Dangereux pour les promenades

Toronto - Sputnik France
Au Canada, les droits des francophones de l’Ontario enfin mieux protégés après la crise
Des «volcans de glace» ont été observés à plusieurs reprises au large des côtes des Grands Lacs, à la frontière des États-Unis et du Canada. En février 2020, ils se sont formés sur le lac Michigan.

Des scientifiques notent qu'il est très dangereux de marcher sur de tels volcans, car ils sont vides et qu’une personne peut tomber à travers la glace sous son propre poids.

Malgré leur nom, ils n'ont rien à voir avec les véritables volcans de glace (autrement dit cryovolcans) découverts par des astronomes se formant sur des astres à très basses températures et qui éjectent des éléments volatils comme de l'eau, de l'ammoniac ou du méthane au lieu de lave.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала