Un pédophile marocain arrêté en flagrant délit, il est condamné à 20 ans de prison ferme

CC BY 2.0 / Blogtrepreneur / Image d'illustration
Image d'illustration - Sputnik France
Un pédophile a été condamné par la Cour d’appel de Casablanca, au Maroc, à une peine de 20 ans de prison ferme assortie d’une amende de 9.400 euros pour chacune de ses victimes, informe le site TelQuel.

Un Marocain de 50 ans a été condamné mardi 3 mars par le tribunal de Casablanca à une lourde peine d’emprisonnement pour actes de pédophilie sur «une vingtaine de filles», a rapporté le site d’information marocain TelQuel.ma.

Arrêté en flagrant délit

Saisie de 1174 kilogrammes de résine de cannabis à Nâama, Algérie - Sputnik France
Plus d’une tonne de cannabis saisie par l’Algérie à la frontière avec le Maroc - photos
Le média indique que le mis en cause, employé dans une verrerie de la ville de Bouskoura, dans le nord-ouest du Maroc, a été interpellé le 20 octobre 2019 dans le quartier de Lissasfa, à Casablanca, «en flagrant délit d’actes pédocriminels».

Dans une déclaration à TelQuel, la présidente de l’Association des jeunes nationaux pour la solidarité, Khadija El Omari, a affirmé que «le pédophile de Lissasfa a abusé d’une vingtaine de filles âgées de six à 14 ans», précisant que «nous avons pu convaincre les familles de sept fillettes de porter plainte».

Ainsi, le quinquagénaire, qui a été présenté au juge de la chambre pénale de la Cour d’appel de Casablanca le 29 octobre 2019, a été poursuivi pour «attentat à la pudeur sur une mineure de moins de 18 ans par la violence, sollicitation de mineurs de moins de 12 ans par fraude, et attentat à la pudeur par violence», selon le dossier d’instruction dont TelQuel affirme détenir une copie.

Le verdict

Justice (image d'illustration) - Sputnik France
Maroc: un professeur «agressé sauvagement» par un de ses élèves sous les yeux de sa classe
Le pédophile a été condamné mardi 3 mars à une peine de 20 ans de réclusion criminelle assortie d’une amende de 100.000 dirhams (9.400 euros) pour chaque victime, rapporte le site d’information qui précise qu’à cette sentence s’ajoute son éloignement de la ville de Casablanca pendant les 20 ans qui suivront sa sortie de prison. Il s’agit de la peine maximale prévue par le Code pénal pour ce genre de crime, souligne le média.

«La sentence rendue aujourd’hui est très satisfaisante. Elle rend la dignité à ces petites filles victimes du pédophile de Lissasfa», a déclaré Khadija El Omari, soulignant que «celles-ci seront dédommagées, et nous espérons que ces filles puissent dépasser ce traumatisme et vivre leurs vies normalement».

«Ce jugement redonne vie à ces filles et donne l’exemple aux pédophiles toujours en liberté», a-t-elle renchéri.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала