Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Erdogan demande le «soutien concret» de l'Otan en Syrie - vidéo

© AP Photo / Alik KepliczRecep Tayyip Erdogan, presidente de Turquía, en la cumbre de la OTAN en Varsovia (archivo)
Recep Tayyip Erdogan, presidente de Turquía, en la cumbre de la OTAN en Varsovia (archivo) - Sputnik France
S'abonner
La Turquie a demandé une aide supplémentaire et la solidarité de l’Alliance atlantique dans la situation en Syrie.

En visite à Bruxelles, le Président turc a demandé à l'Otan son «soutien concret» dans le conflit en Syrie.

«Nous attendons un soutien concret de la part de tous nos alliés», tels ont été les propos tenus par le dirigeant turc après sa rencontre avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, rapporte l’AFP.

«L'Otan est dans un processus critique dans lequel elle doit clairement montrer sa solidarité d'alliance» avec la Turquie, a ajouté Erdogan.

Ankara souhaite que l'Otan applique pleinement ses décisions prises entre 2012 et 2015 de soutenir la défense aérienne turque, a-t-il expliqué.

Accord conclu à Moscou

Sur fond d’une nouvelle escalade des tensions dans le gouvernorat syrien d’Idlib, les Présidents turc et russe se sont entretenus le 5 mars à Moscou. La rencontre a débouché sur un document conjoint dans lequel les parties ont confirmé leur dévouement au format dit  d’Astana et ont annoncé un cessez-le-feu à partir du 6 mars.

Présidents russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan  - Sputnik France
Idlib: «les Américains ne voudraient pas que la Turquie développe de bonnes relations avec la Russie»
En outre, il prévoit la création d’un couloir de sécurité autour de la route qui relie Alep au gouvernorat côtier de Lattaquié (M4), dans le nord de la Syrie, ainsi que la présence sur le terrain de forces turques supplémentaires sur concertation avec la Russie.

Situation à Idlib

La situation dans le gouvernorat syrien d’Idlib s’est détériorée le 27 février, lorsque des terroristes du groupe Hayat Tahrir al-Cham* (anciennement connu sous le nom de Front al-Nosra*) ont lancé une offensive. Les forces gouvernementales syriennes ont répliqué par des frappes où 36 militaires turcs ont été tués, selon Ankara. La Défense russe a indiqué que ces soldats se trouvaient parmi les terroristes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала