Pétrole: une chute au-dessous des 30 dollars le baril est-elle possible?

© AP Photo / Hasan JamaliExtraction de pétrole (image d'illustration)
Extraction de pétrole (image d'illustration) - Sputnik France
La chute du prix du pétrole constatée après l’échec de l’accord Opep+ se poursuivra-t-elle et quel sera l’impact de la situation actuelle sur l’économie mondiale? Un expert apporte des éléments de réponse.

Il est peu probable que le brut descende au-dessous du seuil des 30 dollars le baril, la limite de la dégringolade a apparemment été atteinte, estime dans son commentaire à RIA Novosti Michael Lynch, président de Strategic Energy & Economic Research.

«Apparemment le prix du pétrole ne descendra pas au-dessous de 30 dollars le baril et il est probable qu’il est déjà proche de l’indice minimal. À un moment donné, les traders sentiront que le pétrole a trop été vendu et recommenceront à en acheter», a-t-il déclaré.

Quelles conséquences pour l’économie mondiale?

Pour l’expert, la situation actuelle -marquée par des prix bas- aura des conséquences variables sur l’économie mondiale. Notamment, elle profite aux consommateurs, mais pas aux producteurs.

«Une répercussion négative sur le secteur pétrolier et les producteurs prendra à court terme le dessus sur l’effet positif et freinera dans une certaine mesure l’économie mondiale», explique-t-il.

Un puits de pétrole (image d'illustraiton) - Sputnik France
Le prix du pétrole dégringole, le Brent et le WTI à leur niveau le plus bas depuis 2016
Toutefois, il anticipe que prochainement les pays de l’Opep+ parviendront à un consensus et répondront à une telle chute des prix du brut par le retour du Brent à près de 50 dollars le baril.

Dans la nuit du 8 au 9 mars, les valeurs cotées ont chuté de 30% après l’échec des négociations des pays membres de l’Opep+, ce qui signifie qu’à partir du 1er avril les parties ne seront plus limitées en quantité dans l’extraction du pétrole.

Durant le week-end, les médias ont rapporté que l’Arabie saoudite avait déjà annoncé son intention d’augmenter l’extraction et de baisser les prix du pétrole. Le prix du Brent est retombé à 31,38 dollars le baril et celui du WTI à 27,9 dollars. Actuellement, cela représente une dégringolade de quelque 20%.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала