Est-on dans une crise semblable à celle de 2008?

CC0 / geralt / Сrise financière (image d'illustration)
Сrise financière (image d'illustration) - Sputnik France
Le 9 mars a été un «lundi noir», celui d’un effondrement des bourses à travers le monde. À quoi doivent désormais s’attendre les investisseurs? Et quelle est la différence entre la situation actuelle et la crise financière de 2008? Sputnik a posé ces questions à l’analyste boursier Folker Hellmeyer.

Il y a une «immense différence qualitative» entre la situation actuelle et la crise financière de 2008. En cas de coronavirus, on a affaire à un effet «exogène», soit extérieur, qui impacte la situation sur les marchés. Alors que la crise qui a éclaté après 2007 était «endogène», provoquée par l’état général des structures financières et de l’économie, explique à Sputnik Folker Hellmeyer, principal analyste de Solvecon Invest GmbH.

La Bourse de Paris - Sputnik France
La Bourse de Paris connaît la plus forte chute de son histoire

Une précieuse expérience chinoise

«À l’heure actuelle, cette crise exogène nous conduit à une sorte de réévaluation, personne ne sachant que faire avec ce Covid-19, faute d’information à ce sujet. On a toutefois une certaine expérience, déjà acquise par la Chine. En effet, après la crise qui s’est aggravée pendant environ six semaines, la tension est quelque peu retombée. Nous le constatons notamment en comparant le nombre de personnes contaminées et celui des malades guéris. Cela peut sans doute être projeté sur le reste du monde», suppose M.Hellmeyer.

Et d’admettre que cela demandera naturellement du temps.

Financial Markets Wall Street Download Comp  Tag as... Cancel Apply Back to search results3of26,228 results FINANCIAL MARKETS WALL STREET Overview Download now   Trader Fred DeMarco, left, works with colleagues in a booth on the floor of the New York Stock Exchange, Thursday, March 22, 2018. Stocks are falling sharply and bond prices are climbing after the Trump administration moved to place tariffs on some goods imported from China and restrict Chinese investment.  - Sputnik France
Agonie des bourses mondiales: de plus en plus d’inquiétudes

Quoi qu’il en soit, il dit s’attendre à une détente dans les sept jours à venir, avec une augmentation du nombre de patients guéris. Les marchés réagiraient alors en conséquence.

L’analyste boursier estime que le moment actuel est même propice à l’entrée de nouveaux investisseurs sur le marché, quand des temps difficiles attendent en revanche les spéculateurs, toute information pouvant déplacer les cotations de quelques centaines de points vers le haut ou vers le bas.

«Une flambée du coronavirus ne signifie pas la fin du monde», résume Folker Hellmeyer.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала