«Le génome du virus continue de muter»: le coronavirus en Espagne est différent de celui de Chine

© AFP 2022 JOHN THYSA virologist working on finding a treatment against COVID-19, the novel coronavirus, holds samples at a level 3 laboratory at the Rega Institute for Medical Research at the University of Leuven, on February 28, 2020. - The number of new coronavirus cases in the world rose to 83,853, including 2,873 deaths, across 56 countries and territories by 1300 GMT on February 28, 2020, according to a report gathered by AFP from official sources. (Photo by JOHN THYS / AFP)
A virologist working on finding a treatment against COVID-19, the novel coronavirus, holds samples at a level 3 laboratory at the Rega Institute for Medical Research at the University of Leuven, on February 28, 2020. - The number of new coronavirus cases in the world rose to 83,853, including 2,873 deaths, across 56 countries and territories by 1300 GMT on February 28, 2020, according to a report gathered by AFP from official sources. (Photo by JOHN THYS / AFP) - Sputnik France
Une mutation espagnole du coronavirus a été identifiée par des scientifiques de l’université de Valence, qui ont décrypté le génome dévoilant des séquences différentes de celles du virus de Wuhan, en Chine, d’où l’épidémie est partie.

Le génome du coronavirus décrypté par des chercheurs en Espagne est nettement différent de celui de Wuhan, en Chine, d’où l'épidémie de Covid-19 a commencé à se propager, selon l’université et la Fondation pour la promotion de la santé et de la recherche biomédicale de Valence. Le séquençage a été effectué par une équipe mixte de l'université et de la Fondation. 

Paracetamol - Sputnik France
Coronavirus: la vente de paracétamol en France sera restreinte à partir de ce mardi

Des échantillons ont été prélevés sur les trois premiers patients atteints  à Valence. Le premier décès dû au coronavirus en Espagne a été enregistré dans cette ville de l'est de l'Espagne.

«Le génome du virus continue de muter, et c'est justement ce qui nous permet de suivre sa trajectoire dans différents pays et le long des axes de transmission. Dans notre cas, les échantillons pris sur des patients à Valence diffèrent du virus séquencé à Wuhan par six séquences dans un cas, et par neuf dans les deux autres. C'est normal, presque tous les virus qui ont été séquencés avant ça étaient différents de l'original. Le génome séquencé au Brésil contenait 16 mutations», a fait savoir au quotidien espagnol El Confidencial Fernando Gonzalez, membre du Département de génétique de l’université de Valence.

Le scientifique a tenu à souligner que les mutations aidaient à suivre la trajectoire de propagation à travers les différents pays. Jusqu'à présent, il est supposé qu'un seul type de coronavirus, en provenance d'Italie, est répandu en Espagne.

Le décryptage imminent du génome du virus à partir d'autres foyers d'épidémie en Espagne permettra de confirmer ou d’infirmer cette théorie.

La pandémie

Le 11 mars, l'Organisation mondiale de la santé a déclaré que le nouveau coronavirus avait déclenché une pandémie mondiale. Dans le monde, plus de 180.000 infectés et environ 7.400 morts  ont été recensés depuis sa détection  en Chine en décembre 2019, selon le dernier bilan.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала