«Mon père va mourir»: une député LREM publie un message poignant sur le coronavirus

© SputnikDes femmes portant des masques à Paris
Des femmes portant des masques à Paris - Sputnik France
Bénédicte Pételle, députée LREM, a publié sur son compte Twitter un message appelant à un sursaut responsable face à la pandémie de coronavirus. Elle a exhorté les Français à respecter les consignes en donnant l’exemple de sa famille qui a été touchée par le virus.

Mulhouse: Place de la République - Sputnik France
Face au Covid-19, les capacités de réanimation sont «saturées» dans le Haut-Rhin
La députée de La République en marche Bénédicte Pételle a écrit lundi 16 mars sur son compte Twitter que son «père [allait] mourir». L’élue des Hauts-de-Seine a publié un message sur les réseaux sociaux en forme d’appel à un «sursaut responsable et citoyen» face à la pandémie de coronavirus.

«Comme beaucoup de Français, je me sentais épargnée», a-t-elle écrit avant d’ajouter: «mes parents sont à l’hôpital, mon père va mourir».

Mme Pételle a également appelé les Français à respecter les consignes et à accepter les mesures drastiques prises par les autorités.

«Soyons responsables, cela ne durera pas!», a-t-elle ajouté.

Elle a publié son message à la suite de l’alerte lancée par le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, lundi 16 matin sur France Inter, dépeignant une situation «très inquiétante».

«Le nombre de cas double désormais tous les trois jours», mais «je voudrais surtout que nos concitoyens se rendent compte qu’il y a des personnes qui sont malades, en réanimation et dont le pronostic vital est engagé, et ces personnes se chiffrent en centaines», a expliqué M.Salomon avant d’ajouter: «chaque Français et chaque Française ce matin doit se dire: comment je fais dès aujourd’hui pour diviser par trois ou quatre le nombre de personnes dont je m’approche».

Un confinement total pendant 15 jours

Le coronavirus, détecté en décembre dernier en Chine, a touché plus de 180.000 personnes et en a tué plus de 7.000 dans le monde, selon un dernier bilan.

Emmanuel Macron a annoncé le 16 mars de nouvelles mesures visant à protéger la population contre le coronavirus. Le Président a opté pour un confinement total pendant au moins 15 jours dès mardi 17 mars à midi, sous peine de sanctions.

En outre, M.Macron a annoncé la fermeture des frontières à l'entrée dans l'Union européenne et l'espace Schengen pour une durée de 30 jours.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала