Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pour Castaner, ceux qui ne respectent pas les règles de confinement sont «des imbéciles»

© AP Photo / Thibault CamusChristophe Castaner
Christophe Castaner - Sputnik France
S'abonner
Fustigeant ceux qui ne respectent pas le confinement imposé aux Français depuis mardi 17 mars, le ministre de l’Intérieur a affirmé qu’il y avait «des gens qui sous-estiment le risque».

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a qualifié d'«imbéciles» les personnes qui ne respectent pas les règles du confinement et a jugé «infâmes et ignobles» les vols de masques.

Les rues de Paris désertées lors de la troisième journée de confinement, 19 mars 2020 - Sputnik France
Les rues de Paris désertées lors de la troisième journée de confinement – vidéo
«Certains considèrent qu'on est un petit héros quand on enfreint les règles. Eh bien non, on est un imbécile dans son comportement et surtout une menace pour soi-même», a déclaré jeudi sur Europe 1 le ministre de l'Intérieur, alors que la France est soumise à un confinement général depuis mardi pour lutter contre la propagation du coronavirus.

«Il y a des gens qui sous-estiment le risque [...]. Il y a des gens qui pensent qu'ils sont des héros modernes à enfreindre la règle alors même qu'ils sont des imbéciles», a-t-il ajouté.

«Ils font courir des risques à eux, leur famille, leurs proches mais aussi aux personnels de santé qui seront là, même s'ils ont des comportements idiots, ils seront là pour les accompagner, les soigner, les sauver», a encore déclaré M.Castaner.

«La justice prendra en compte le côté infâme» des voleurs de masques

French Ambassador for International Investment and Business France CEO, Muriel Muriel Pénicaud, addresses business leaders and media during the Crйative France launch on Friday, June 10, 2016, in New York. - Sputnik France
Muriel Pénicaud «scandalisée» par la demande de suspendre les chantiers
Le ministre de l'Intérieur s'en est également pris aux voleurs de masques dans les hôpitaux, ne «doutant pas que la justice prendra en compte le côté infâme, ignoble, d'organiser un commerce parallèle avec des masques de protection», indique l’AFP.

Le vol de masques est «un vol simple qui peut être puni de trois ans de prison et de 45.000 euros d'amende. Il peut même être aggravé. Par exemple, un vol de nuit d'une pharmacie avec des dégradations c'est cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende», a-t-il détaillé.

«Voler à l'intérieur d'un établissement sanitaire des masques, cela touche à tout ce que nous rejetons», a estimé Christophe Castaner.

Quant aux commerces qui vendent de «fausses attestations» de déplacement, le ministre a rappelé que la peine allait jusqu'à un an de prison et 15.000 euros d'amende.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала