Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Après 48h de travail, cette infirmière fait face à des étalages vides et éclate en sanglots - vidéo

© Sputnik . Aleksey Vitlickiy / Aller dans la banque de photosDes étalages vides (image d'illustration)
Des étalages vides (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Après une période de travail intense, une infirmière britannique s’est rendue dans un magasin pour acheter des produits sauf qu’elle n’a trouvé que des étagères vides. Dans une vidéo touchante qu’elle a postée sur Facebook, elle appelle à arrêter cette folie et à ne pas acheter plus de produits que nécessaire.

Une infirmière de la ville anglaise d’York, qui a travaillé pendant 48 heures à l'hôpital, a été confrontée à des étagères vides dans un magasin à cause de la pandémie de coronavirus, ce qu’elle a raconté en pleures sur Facebook dans une vidéo.

Après une longue et épuisante période de travail, Dawn Bilbrough, 51 ans, est allée dans un magasin pour acheter de la nourriture pour son week-end de deux jours. Cependant, en raison de la demande croissante de produits alimentaires causée par l'épidémie de coronavirus, elle n'a pas trouvé les produits qu’elle avait besoin. Elle a souligné que les stocks de fruits et légumes étaient totalement vides.

«Les gens achètent en masse les produits de première nécessité. Alors, les personnes comme moi qui essaient de vous remettre sur pied restent sans nourriture. Arrêtez-vous, s'il vous plaît!», a lancé l'infirmière en larmes dans la vidéo.

Sa publication sur Facebook a reçu une avalanche de réponses de la part des internautes, dont certains lui ont offert de partager des produits avec elle. Ils ont proposé d’en laisser sous leur porche pour qu’elle puisse les récupérer.

Batman - Sputnik France
Quand Batman livre du papier toilette à des habitants - vidéo

Beaucoup de gens lui ont demandé qu’elle ne pleure pas et lui ont envoyé des messages de remerciements pour l’important travail qu’elle fait au quotidien.

Peur de manquer

Auparavant, le monde a vu une multiplication des achats de produits de première nécessité qui sont désormais massivement est en rupture de stocks dans certains commerces. Cette situation a eu lieu suite à la peur des gens d'en être privés et sur fond de confinement mis en place pour prévenir la propagation du coronavirus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала