Marine Le Pen dénonce des «fake news» du Point sur un second tour des municipales

© AP Photo / Thibault CamusMarine Le Pen
Marine Le Pen - Sputnik France
Marine Le Pen a qualifié de fake news les informations du journal Le Point selon lesquelles la présidente du Rassemblement national réclamait un second tour des municipales.

élections municipales en France - Sputnik France
Testés positifs après les municipales, plusieurs candidats LR portent plainte contre Philippe et Castaner
Marine Le Pen a assimilé à des «fake news» les informations du journal Le Point, publiées ce 2 avril, sur le fait qu’elle réclamait un second tour des municipales.

Sur son compte Twitter, la présidente du Rassemblement national a déclaré ce 2 avril qu’elle «n’a jamais réclamé de second tour des municipales et [que] de cela il y a des preuves», en traitant l’article du Point d’«odieuse campagne de désinformation».

Indignée, Marine Le Pen s’est interrogée sur la finalité de «cette fake news».

Deuxième tour reporté

Auparavant, la présidente du Rassemblement national avait suggéré de reporter le second tour des municipales à «dans quelques mois quand l’épidémie [du coronavirus, ndlr] sera jugulée». «L’heure n’est pas à la politique […]. L’heure est à la guerre sanitaire, et chaque heure compte», avait-elle ajouté.

Lors du Conseil des ministres le 1 avril, Emmanuel Macron a évoqué une hypothèse de reporter les municipales au mois d’octobre à cause de la crise sanitaire, provoquée par la pandémie du Covid-19.

La situation en France

Selon le dernier bilan, le coronavirus, détecté en décembre dernier en Chine, a déjà contaminé plus de 56.980 personnes et en a tuées 4.032 en France.

L’Hexagone est confiné depuis le 17 mars pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала