Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des «chambres de torture» découvertes près d’Alep après le retrait des terroristes - vidéo

© Sputnik . РИА Новости / Aller dans la banque de photosSyrie (image d'illustration)
Syrie (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Après leur retrait des environs d’Alep, des terroristes ont laissé derrière eux des bâtiments détruits et des traces de leurs exactions. Ils avaient ainsi utilisé une ancienne clinique vétérinaire pour y torturer des habitants.

Des militaires syriens ont découvert dans le village d’Ourem, près d’Alep, libéré des terroristes, un commissariat de police avec des cellules dans lesquelles les radicaux torturaient des prisonniers.

Le village est resté quelques années sous le contrôle de trois différents groupes terroristes dont le Front al-Nosra*, et chacun d’eux utilisait ces pièces pour torturer, ont raconté des habitants aux journalistes russes.

«Ils m’ont longuement battu, m’ont arraché les ongles», confie le fermier Feyssal Garaf qui affirme avoir été arrête car un drapeau syrien flottait sur sa maison.

Des vandales

Le Kremlin et le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
La Russie appelle le monde à suspendre les guerres et les sanctions pour éviter une «catastrophe humanitaire» mondiale
Le commissariat se trouvait dans les locaux d’une ancienne clinique vétérinaire. Selon le fermier, les terroristes y humiliaient et torturaient leurs captifs qu’ils privaient quasiment de nourriture, selon les habitants. Les militaires syriens y ont trouvé des documents dont une partie a été brûlée par les terroristes avant leur retrait.

Ils ont détruit ou fortement endommagé de nombreux bâtiments du village, y compris une église byzantine, jadis populaire auprès des touristes.

La vie normale reprend progressivement

Les réfugiés rentrent petit à petit dans le village. Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, des centaines d’établissements d'enseignement et médicaux, plus de 1.200 kilomètres d’autoroutes et plus de 14.000 entreprises industrielles ont été reconstruits ces derniers temps en Syrie. Les travaux de reconstruction se poursuivent sur 2.700 maisons, des centaines d’écoles et d’hôpitaux et une centaine de lieux de culte.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала