Cette erreur cocasse dans le sous-titrage du discours de Macron fait réagir – photo

© REUTERS / ERIC GAILLARDFrench President Emmanuel Macron is seen addresses the nation about the coronavirus disease (COVID-19) outbreak, on a mobile screen in this illustration picture
French President Emmanuel Macron is seen addresses the nation about the coronavirus disease (COVID-19) outbreak, on a mobile screen in this illustration picture - Sputnik France
Lors du discours du chef de l’État lundi 13 avril, une petite erreur du vélotypiste a attiré l’attention. Bien que rapidement corrigée, cette coquille a pu être enregistrée et partagée sur les réseaux sociaux, puisqu’elle a introduit un néologisme assez révélateur.

Le discours d’Emmanuel Macron du lundi 13 avril était très attendu car portant notamment sur la poursuite du confinement. Mais certains se sont davantage concentrés sur les sous-titres, lesquels peuvent parfois contenir de véritables pépites. En effet, le vélotypiste a brièvement écrit le mot «foutur», qui pourrait servir à décrire la situation incertaine en France après le déconfinement.

Les fautes dans les sous-titres du discours de Macron avaient déjà fait réagir les internautes le 12 mars dernier, lors de l’annonce de la fermeture des écoles.

Il convient cependant de rappeler que la vélotypie, qui se différencie de la dactylographie, est exercée par seulement une dizaine de personnes en France. Elle tire son nom du clavier syllabique, le vélotype, qui contient les voyelles au centre et les consonnes aux extrémités et doit être utilisé avec ses dix doigts.

Ce clavier permettrait de taper deux fois plus vite qu’un Azerty ou Qwerty ordinaire mais demande un entraînement bien spécifique. Ce type d’exercice se rapproche d’ailleurs de celui des interprètes de conférence: communiquer une information tout en continuant de mémoriser la suite.  

Un déconfinement à partir du 11 mai

Emmanuel Macron - Sputnik France
«L’épidémie n’est pas encore maîtrisée»: Macron proroge le confinement jusqu'au 11 mai
Lundi 13 avril, le Président de la République a annoncé le prolongement des mesures de confinement jusqu’au 11 mai, soit pratiquement un mois supplémentaire. Il a néanmoins prévenu que le déconfinement ne serait possible dans ce délai que si les règles continuent à être respectées et que la propagation du virus poursuit son ralentissement.

Cette date devrait marquer la réouverture progressive des établissements scolaires et des entreprises. En revanche, cafés, restaurants et hôtels resteront fermés. Les événements de grande ampleur, notamment les festivals, ne pourront pas se tenir avant la mi-juillet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала