Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une route de haute montagne de l’époque des Vikings découverte en Norvège

S'abonner
Les archéologues ont découvert une ancienne route de Vikings cachée pendant des siècles par la glace de Norvège, mais redevenue visible grâce au réchauffement climatique.

Une ancienne route commerciale des Vikings a été découverte dans le glacier de Lendbreen, situé dans le massif montagneux de Jotunheimen, dans l’est de la Norvège, selon les résultats d’une étude publiée par la revue Science.

Parmi les objets retrouvés dans cette région entre 2011 et 2015, après plusieurs étés anormalement chauds, se trouvent des fers à cheval, des clous, des cannes, des traîneaux cassés, des mitaines en laine, des chaussures en cuir et des ossements de chevaux.

«Il nous est apparu que c'était un col de montagne. C'est la première fois que nous voyons un site comme celui-ci dans le nord de l'Europe», déclare Lars Piloe, archéologue au département du patrimoine culturel du Conseil du comté d'Innlandet, cité par Science.

Une route exploitée du IVe au XVe siècle

Selon lui, la datation radiocarbone montre que l’emprunt régulier de la route reliant la vallée d’un fleuve voisin aux alpages a commencé vers 350.

«Cela peut sembler contre-intuitif, mais les hautes montagnes ont parfois servi de voies de communication principales, au lieu de barrières majeures. Il est facile de voyager à haute altitude, une fois que vous êtes arrivé là-haut et qu'il y a de la neige au sol», a expliqué James Barrett de l’Université de Cambridge.

Ce sentier de Lendbreen a joué le rôle d’une route commerciale pendant plusieurs siècles, selon l’étude. Le trafic a été le plus intense vers l’an 1.000, à l’époque des Vikings. Il dépendait des saisons: les troupeaux se rendaient dans les alpages au printemps, et les peaux et bois de rennes ainsi que le fourrage pour les animaux étaient ramenés dans la vallée à l’automne. La route a été abandonnée vers 1400, après l’arrivée de la peste noire en Norvège.

Des objets encore plus anciens retrouvés sur le site

Les archéologues ont également découvert de nombreux artefacts beaucoup plus anciens qui remontent à 1750 avant notre ère.

Ce sont des flèches et d'autres armes que les populations locales auraient utilisés pour chasser le renne.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала