Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouvelles découvertes archéologiques sur Nazareth, ville natale de Jésus

© Sputnik . Alexander Kriajev / Aller dans la banque de photosArchéologie (image d'illustration)
Archéologie (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
De récentes découvertes révèlent que Nazareth, lieu de naissance de Jésus, était plus qu’un petit village. Il s’agissait sans doute d’une ville de plus de 1.000 habitants, aux mœurs conservatrices et animée d’un fort sentiment anti-romain.

Des archéologues britanniques ont récemment faits plusieurs découvertes à Nazareth, lieu de naissance de Jésus, rapporte The Independent. 

Archéologue - Sputnik France
Ce qui serait la plus ancienne corde de l’histoire de l’humanité découverte en Ardèche
Les résultats des fouilles révèlent que c’était une véritable ville d’environ 1.000 citadins, à l’époque du Christ, et non un village de 100 à 500 habitants, comme on l’a longtemps cru.

Les archéologues précisent également que la population nourrissait un fort ressentiment vis-à-vis de l’autorité romaine, et n’était pas imprégnée de culture gréco-latine, à l’inverse des habitants de Sepphoris, ville distante de quelques kilomètres. Cette révélation s’appuie sur la découverte d’un important réseau de tunnels et de cachettes souterraines, où se réfugiaient les rebelles en lutte contre Rome, rapporte The Independent.

Une ville imprégnée de judaïsme                             

Les scientifiques affirment également que Nazareth était une ville très religieuse, pratiquant un judaïsme conservateur. Des études sur la nature des sols ont révélé que ses habitants n’utilisaient pas d’excréments humains comme engrais, car considérés comme impurs rituellement.

De même, de nombreux récipients en pierre ont été retrouvés autour de la ville, signe d’une religiosité importante, car la vaisselle en pierre était réputée plus pure que celle en céramique ou en bois, relate The Independent. Des éléments qu’on ne retrouve pas dans les autres localités de la région, ce qui témoigne de la pratique d’un judaïsme plus strict qu’ailleurs.

Le fruit de ces recherches, réunies dans un livre par le Dr Ken Dark de l’Université de Reading, directeur des fouilles, offre un nouvel éclairage sur le milieu où est né Jésus, selon la tradition chrétienne.

«En examinant en détail toutes les preuves archéologiques […] nous commençons maintenant à en apprendre davantage sur l’environnement culturel et économique dans lequel Jésus a grandi», déclare ainsi le Dr Ken Dark à The Independent.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала