En plein confinement, un phoque s'invite sur la pelouse d’un Américain – vidéo

En pleine quarantaine, un phoque est venu tenir compagnie à un professeur de lycée américain, confiné dans une ville située près de l’océan Pacifique.

Confiné chez lui depuis le 23 mars, un professeur d'études sociales d’un lycée d’Anacortes, une ville située près de l’océan Pacifique dans l’État de Washington, a soudainement eu la visite d’un compagnon improbable, relate le média Vice. En regardant par la fenêtre, il a vu un phoque qui s'approchait de sa maison. Celui-ci a tenté d'entrer par une porte vitrée, l’homme a même eu peur qu’il ne la casse.

La maison appartient à sa famille depuis trois générations, mais ce genre de visite est une première, selon lui. L’animal a fini par s’installer dans son jardin.

Une femelle intrépide

Un phoque - Sputnik France
Et hop! Un phoque surgit tout près d’un surfeur surpris, mais amusé
Le professeur a contacté un spécialiste du Département des poissons et de la faune pour apprendre que l’animal en question, un éléphant de mer du nord, était déjà connu des experts. C’est une femelle qui s’appelle Elsie May et dispose d’étiquettes de suivi sur ses nageoires. Elle est connue pour son caractère social: elle est curieuse et n’a pas peur des humains.

Elle a passé trois jours sur le terrain de la maison avant de disparaître. L’homme avoue se sentir triste. «Pendant une période de quarantaine, quand on ne peut pas voir de gens, c'était définitivement une interaction bienvenue. Elle a choisi le bon moment pour venir me rendre visite.»

Les éléphants de mer du nord passent la majorité de leur vie en pleine mer. Ils peuvent rester jusqu'à deux heures sous l'eau et ne remonter à la surface que pendant quelques minutes. Au printemps, ils sortent sur la terre ferme pour la mue.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала