Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il jette une jeune fille de 17 ans de 15 mètres de haut car elle refuse ses avances

S'abonner
Un homme de 20 ans a été condamné à 14 ans de prison pour avoir jeté une adolescente par-dessus une rampe d'escalier après une dispute lors d'une soirée à Londres.

Un jeune homme a été reconnu coupable le 29 avril d'avoir intentionnellement causé des lésions corporelles graves à une adolescente, après l’avoir jetée par-dessus une rampe d’appui. Ils s’étaient disputés le 4 août dernier lors d'une fête à Southwark, quartier du sud de Londres, relate l’Evening Standard.

La victime, 17 ans, est tombée de plus de 15 mètres de haut après avoir rejeté les avances du jeune homme au cours d’une soirée organisée dans un appartement.

«Un miracle»

Enfant - Sputnik France
Maroc: un enfant de huit ans meurt frappé par l’amant de sa mère lors d'une dispute
Selon le juge, c'est «un miracle qu'elle ait survécu». Elle présentait des fractures au cou, au bassin et à au moins trois vertèbres, ainsi qu’un collapsus pulmonaire. Elle a dû être en fauteuil roulant pendant plusieurs semaines.

Des images Snapchat obtenues par la police montreraient l’homme de 20 ans en train de harceler sa victime à la fête, alors qu’il était déjà dans l’attente d'un jugement pour avoir participé à un vol dans une boutique en mai 2018.

Deux condamnations

À la soirée, une première bagarre éclate, sans rapport avec la jeune fille. L’intéressé saisit un couteau et poignarde deux hommes. Puis il se dispute avec l’adolescente qu’il jette par-dessus le garde-corps de la cage d’escalier. Il tente alors de quitter le bâtiment, mais la police l’arrête.

Il a été jugé coupable de participation à une rixe et de possession d'une arme blanche, en plus d'avoir causé intentionnellement des lésions corporelles graves, mais non coupable de tentative de meurtre. Il purgera la moitié d'une peine de quatre ans pour le vol, puis au moins les deux-tiers de sa peine prolongée de 10 ans. Il pourra être libéré par la suite sur décision de la commission des libérations conditionnelles.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала